Etude

Asset Management Trends 2021

Perspectives 2021 : l'impératif de la transformation

Après une année 2020 que nous espérions à de nombreux égards devoir être regardée comme une anomalie, le début de l'année 2021 invite à réviser notre échelle de jugement et considérer ce que nous croyions être exceptionnel comme simplement sortant de l'ordinaire. La notion même de normalité est mise à mal et la nature tout à la fois d'indicateur avancé, de caisse de résonance voire d'amplificateur des marchés financiers à l'égard des tendances structurantes du développement économique s'en trouve renforcée.

Accès rapide

Le contexte actuel si particulier contribue à renforcer les attentes à l'égard du rôle du secteur de la gestion d'actifs dans le financement de l'économie et l'orientation de l'épargne, mais également de sa capacité à protéger et rémunérer cette épargne. L'accroissement des exigences des parties prenantes de la gestion d'actifs, au premier chef des investisseurs, implique une capacité toujours accrue des sociétés de gestion à se réinventer pour anticiper ; elles sont aujourd'hui plus que jamais confrontées à un impératif de transformation. Les évolutions auxquelles les gestionnaires d'actifs doivent non seulement s'adapter mais surtout concevoir, penser et organiser sont multiples.

La transformation vers des modèles d'investissement plus responsables est une tendance fondamentale dans le secteur de la gestion d'actifs. Elle nécessite la mise en œuvre d'une réelle vision de long terme par la prise en compte et l'intégration de critères extra-financiers en matière environnementale, sociale et de gouvernance (ESG). Un nombre sans cesse croissant et probablement majoritaire désormais d'investisseurs institutionnels incluent des considérations ESG dans leurs décisions d'allocation d'actifs. Les investisseurs particuliers ne sont pas en reste, avec une demande croissante pour des produits d'investissement responsable. Cette demande des investisseurs est relayée voire renforcée par l'évolution des contraintes règlementaires. La finance européenne est engagée dans un mouvement de transformation profond en faveur d'investissements durables, plus respectueux de la planète, de son climat et de ses habitants.

Le secteur de la gestion d'actifs doit également poursuivre sa révolution technologique. L'ensemble de la chaîne de valeur des sociétés de gestion est concerné par cet impératif de modernisation. Des solutions innovantes et efficaces existent pour être au rendez-vous des attentes des investisseurs quant aux modalités de gestion de leurs relations, mais également en matière de connaissance des clients, pour des raisons tout autant règlementaires que commerciales. L'efficacité des équipes de gestion peut elle aussi être significativement améliorée avec l'appui de solutions digitales leur permettant de déployer toute leur productivité potentielle.

Les activités de traitement des opérations disposent également avec la blockchain d'une technologie disruptive à même de contribuer significativement à l'accroissement de leur efficacité, élément fondamental de la maîtrise des coûts à laquelle tous les gestionnaires d'actifs doivent s'astreindre. Les réflexions concernant la définition du cœur de métier des sociétés de gestion et les nécessaires partenariats à développer constituent également un facteur clé dans la résolution de l'équation entre nécessité et capacité à investir dans la transformation technologique.

Au-delà du contexte de crise sanitaire, le secteur de la gestion d'actifs doit faire face à l'émergence de risques nouveaux ou à la résurgence de problématiques plus anciennes dont la maîtrise ne doit pas être oubliée au gré de la nécessité de faire face à plusieurs fronts. Ainsi en va-t-il notamment du risque de liquidité des actifs. De plus, si la mutation en faveur d'une finance plus durable est bien à l'œuvre au niveau des stratégies d'investissement, le secteur de la gestion d'actifs doit encore en grande partie transformer sa façon d'appréhender les risques en prenant pleinement en compte l'impact du changement climatique.

L'allocation du capital et le financement de l'économie sont au cœur de la fonction sociétale de la gestion d'actifs. Les enjeux de long terme y sont exacerbés avec une part importante de la gestion active se trouvant confrontée à une difficulté récurrente à, d'une part, offrir des rendements justifiant les frais de gestion facturés et, d'autre part, attirer les investisseurs vers les classes d'actifs présentant les potentiels de rendements optimaux rapportés aux risques. La pérennité à long terme du secteur repose en grande partie sur la satisfaction de cette double exigence.

2021 place donc les sociétés de gestion une nouvelle fois plus que jamais face à un impératif de transformation d'autant plus complexe qu'elle doit être multi-dimensionnelle.

 

Asset Management Trends 2021

${sous_titre}

Perspectives 2021 : l'impératif de la transformation

Prénom *
Nom *
E-mail *
Organisation*
Fonction *
Téléphone
Geography
URL Source
Fichier téléchargé
Form Handler
*Champs obligatoires Envoyer

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés ainsi qu’au règlement européen sur la protection des données personnelles 2016/679 (RGPD), vous pouvez exercer votre droit d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation du traitement, de portabilité de vos données et définir le sort de vos données personnelles après votre décès en vous adressant au service Marketing de Deloitte SAS : rgpd@deloitte.fr