Posted: 23 Feb. 2022 2 min. read

Qu’advient-il de mes assurances pension si je décède prématurément ?

En plus de la pension légale (également appelée « premier pilier de la pension »), les pouvoirs publics encouragent la constitution d’une pension complémentaire par le biais d’incitants fiscaux. Cela est possible dans un contexte professionnel dans le cadre du deuxième pilier de la pension, par exemple par le biais d’assurances-groupe ou d’engagements individuels de pension (EIP). Vous pouvez en outre vous constituer une pension complémentaire dans le cadre du troisième pilier à titre privé par le biais d’une épargne-pension ou d’une « épargne à long terme » (assurances-vie).

En règle générale, les assurances pension prévoient un versement unique - au moment de la pension - du capital accumulé grâce aux primes périodiques (après retenue de l’impôt sur le revenu des personnes physiques et des cotisations spécifiques de sécurité sociale).

Mais qu’advient-il en cas de décès prématuré ? La réserve constituée jusqu’alors, éventuellement majorée d’un capital décès supplémentaire, sera versée au bénéficiaire en cas de décès, qui sera soumis aux droits de succession. Cette règle souffre cependant quelques exceptions. Par exemple, aucun droit de succession ne sera dû lorsque le conjoint survivant d’un travailleur est le bénéficiaire d’une assurance-groupe en cas de décès. Il n’existe aucune exception correspondante pour les assurances-groupe ou les contrats d’engagement individuel de pension des dirigeants d’entreprise indépendants ni pour les contrats relevant du troisième pilier de la pension.

En outre, pour les époux mariés sous un régime communautaire, la question se pose de savoir si le capital de pension constitué pour le conjoint survivant dans le cadre du deuxième pilier de la pension sera soumis aux droits de succession lors du décès du conjoint. En droit civil, ce capital est en effet considéré comme un patrimoine d’économies de la communauté matrimoniale (bien que cela soit contesté), de sorte que les droits de succession sont en principe dus.

Toutefois, l’Administration fiscale flamande admet que ce capital pension constitué pour le conjoint survivant au décès du conjoint (qu’il soit dirigeant d’entreprise ou travailleur) ne doit pas être déclaré comme faisant partie de la communauté matrimoniale et n’est donc pas taxé. Les assurances concernées doivent quoi qu’il en soit être incluses dans la déclaration de succession à titre d’information.

Cette tolérance administrative inédite nous a déjà été confirmée dans plusieurs cas concrets. Nous ne savons pas s’il existe une tolérance similaire en Région de Bruxelles-Capitale et en Région wallonne.

Actualités, février 2022

Dans cette édition: La durabilité, clé du financement | Augmentation du nombre d’heures supplémentaires et d’heures de relance fiscalement avantageuses pour tous les secteurs en 2022 | La nouvelle législation doit réduire les délais de paiement exorbitants | Modifications de la TVA en 2022 | Qu’advient-il de mes assurances pension si je décède prématurément ?

Actualités annexe, février 2022

Téléchargez l'annexe ici

More about the subject matter expert

Pascal Demilecamps

Pascal Demilecamps

Partner, Deloitte Accountancy

Master in Financial and commercial sciences in 1990. Master in Tax sciences in 1996. General Tax Advisor with specific experience and knowledge in financial solutions for small and medium companies; M&A solutions; tax, structure and financial solutions for Real Estate projects; estate planning solutions. MDP solutions and entrepreneur view for small and medium companies. Member of business clubs in Brussels such as B 19 and WTCA.