planification-scenario-financier-lors-redemarrage

Article

Planification du scénario financier lors du redémarrage

Actualités, avril 2020

Suite aux impacts majeurs COVID-19 de ces dernières semaines, de nombreuses entreprises de divers secteurs ont été contraintes à un fort ralentissement. Dans la perspective de la relance progressive de la vie sociale et économique, il est recommandé de commencer par la planification de scénarios stratégiques et financiers.

Cette planification est basée sur une analyse des ressources disponibles d’une part, et sur une analyse stratégique d’autre part. L’analyse des ressources disponibles porte non seulement sur les ressources financières ou les lignes de crédit, mais aussi sur la disponibilité des matières premières, des collaborateurs, des sous-traitants, ...

En outre, une analyse stratégique est nécessaire. Il s’agit de choisir les activités, les projets, les produits et les marchés qui seront réactivés en priorité ou par étapes. Il est également possible de choisir de se défaire d’activités non essentielles.

Sur la base de ces informations, la direction élaborera trois scénarios pour les semaines/mois à venir. Pour élaborer ces scénarios, il est conseillé d’impliquer non seulement le service financier, mais aussi les services commerciaux, les ressources humaines et la production. Chacun des scénarios est basé sur une analyse de marché (par exemple, reprise du chiffre d’affaires de x% dans les mois à venir sur certains marchés de vente) en fonction des priorités stratégiques retenues. Par la suite, ces trois scénarios se concrétisent financièrement dans trois domaines:

  1. Contrôle stratégique des coûts
  2. Gestion de la trésorerie et du fonds de roulement
  3. Structuration de financement futur.

Dans le domaine de la maîtrise des coûts stratégiques, la réduction des coûts discrétionnaires, les économies ciblées ainsi que la variabilité de la structure des coûts fixes sont évaluées, selon le scénario. En outre, la politique d’investissements est également revue. Lors de la détection d’opportunités de marché spécifiques à la suite du redémarrage, les ressources correspondantes peuvent être fournies.

Un plan de trésorerie à court terme est élaboré pour chacun des scénarios. Bien entendu, une attention particulière est accordée à la gestion de la trésorerie et du fond de roulement. 

Des éléments tels que l’organisation du cycle du fond de roulement, la gestion optimale des stocks et la renégociation des délais de paiement aux fournisseurs et aux institutions financières sont essentiels à l’optimisation du fond de roulement. Les mesures de soutien adoptées par le gouvernement sont également prises en compte.

Enfin, le profil de financement futur de l’entreprise est examiné pour chaque scénario. L’accent est mis ici sur une capacité de remboursement réaliste dans les mois et les années à venir. Selon le scénario, un calendrier de remboursements bancaires adapté, un financement temporaire supplémentaire ou un renforcement fondamental du bilan par une augmentation de capital ou un désinvestissement de certains actifs sont envisagés.

Dans l’environnement économique incertain actuel, une ‘bonne’ perspective n’est pas acquise d’avance. Toutefois, l’agilité de l’entreprise dans un environnement en constante évolution semble plus importante que la précision des prévisions en soi. Des rapports financiers intermédiaires précis offrent la possibilité d’ajuster progressivement la planification des scénarios financiers.

 

Publié le 23/04/2020
Pierre-Yves Jusniaux,
pjusniaux@deloitte.com

Did you find this useful?