warrants

Article

Avez-vous déjà pensé aux warrants?

Actualités, décembre 2018

Décembre est généralement le mois par excellence au cours duquel les employeurs octroient à certains travailleurs une prime pour les récompenser. Néanmoins, la prime classique n’est avantageuse ni pour le travailleur ni pour l’employeur en raison de la forte pression (para)fiscale.

Pour ces raisons, les employeurs décident de plus en plus d’accorder des avantages sous forme de warrants. Un warrant est un instrument financier qui permet à son porteur le droit de vendre ou d’acheter des titres à un prix déterminé pendant une certaine période. Les warrants sont liés à des fonds d’investissement spécifiques et peuvent être revendus très rapidement par le travailleur (dans les 24 heures).

En pratique, l’employeur achète les warrants auprès d’une banque et les accorde ensuite aux travailleurs de son choix, qui doivent à leur tour les accepter. Si le travailleur vend les warrants assez rapidement, le risque boursier demeure limité. Le travailleur est imposé sur les warrants au taux normal de l’impôt des personnes physiques. Les plus-values réalisées sont exonérées d’impôts. Aucune cotisation de sécurité sociale n’est due dans le chef du travailleur et de l’employeur. Attention, le Services des rulings a indiqué que l’octroi des warrants est limité à 20 % de la rémunération annuelle brute!

Publié le 12/12/2018
Romain Straet, rstraet@deloitte.com

Did you find this useful?