impact-covid-19-sur-vos-convenants-bancaires

Article

Quel impact COVID-19 a-t-il sur vos convenants bancaires?

Actualités, juin 2020

Lors de l’octroi d’un crédit financiers, des accords supplémentaires sont parfois conclus, notamment sous la forme de covenants bancaires. Les covenants financiers les plus courants concernent la solvabilité minimale ou le ratio d’endettement net de l’entreprise. Concrètement, à la suite d’une demande de crédit au cours des dernières années, une entreprise peut s’être engagée à maintenir une solvabilité minimale prédéterminée. Généralement, il s’agit d’une solvabilité minimale de 25 % à 30 %. En outre, une banque prêteuse peut également avoir imposé des conditions par rapport au ratio d’endettement net de la société.  Par exemple, il peut être convenu que la dette nette par rapport à l’EBITDA ne peut pas dépasser 2,5x à 3,5x.

La situation actuelle du COVID-19 peut créer une pression sur ces deux paramètres. Une demande de report de remboursement du capital implique que les dettes bancaires sont remboursées moins rapidement. Eventuellement un crédit-relais supplémentaire pourra être contracté. En outre, les événements récents peuvent également exercer une pression sur le chiffre d’affaires et le rendement, ce qui a un impact direct sur l’EBITDA prévu.

Dans le cadre économique incertain actuel, il est donc nécessaire de suivre de près les covenants. Si un éventuel non-respect est envisagé, il est préférable de contacter la banque prêteuse rapidement.

 

Publié le 30/06/2020
Philippe Artois, partois@deloitte.com

Did you find this useful?