mediation

Article

La médiation, le règlement de conflit du futur

Actualités, octobre 2018

Vous avez une discussion avec un client à propos d’une facture impayée. Un fournisseur vous a livré les mauvais produits, mais refuse de les reprendre à ses frais. Vous avez une vision de l’entreprise diamétralement opposée à celle des héritiers de votre associé décédé.

Toute une série de situations auxquelles vous êtes confronté en tant qu’entrepreneur. Malgré les diverses tentatives que vous avez entreprises, le conflit ne trouve pas de solution. Porter le conflit devant le juge vous semble la seule issue possible, bien que vous soyez convaincu qu’une solution amiable serait préférable dans votre propre intérêt. En faisant intervenir un médiateur agréé, vous pouvez encore résoudre le conflit à l’amiable, ce qui offre indiscutablement de grands avantages.

La médiation est un mode alternatif de règlement des conflits par lequel vous élaborez vous-même, avec votre adversaire, des solutions pour sortir de l’impasse dans laquelle vous êtes arrivés, pour aboutir à une solution globale. Un médiateur vous accompagne dans ce cheminement, par des techniques spécifiques, en facilitant et en donnant une structure aux discussions et à la communication entre les parties. Ainsi, les diverses barrières qui sont apparues entre vous et votre adversaire sont renversées.

Les études ont montré que la plupart des processus de médiation se clôturaient par un succès. Ce succès découle du fait que grâce à l’intervention du médiateur, on recherche les divers intérêts concomitants et conciliables des parties. Pour cela, le médiateur vous aide à rechercher ce qui vous relie à votre adversaire.

Contrairement à une procédure judiciaire, on ne recherche pas qui a raison, mais bien comment sortir de l’impasse en aboutissant à un accord porté par les deux parties. Le regard est tourné vers l’avenir, pas vers le passé.

Vous comprendrez en effet que d’une manière ou d’une autre, vous restez dépendants l’un de l’autre et que la collaboration aboutit à une plus-value pour les deux parties. Une procédure judiciaire ne peut aboutir à un tel résultat.

Les principes de base de la médiation contribuent par ailleurs à ce succès. La médiation est entamée de manière volontaire, c’est votre choix de vous mettre autour de la table et d’ainsi renouer le dialogue. Cette volonté, ainsi que l’engagement et la volonté requis font en sorte que chacun ait la volonté de rechercher activement une solution, ce qui est une des clés du succès. Ceci différencie la médiation d’une procédure judiciaire.

Dans les discussions, le médiateur est neutre, indépendant et impartial, et veille à ce que chaque partie entre en ligne de compte. Le médiateur n’influence pas les parties dans la recherche d’une solution. Si un accord est trouvé, il s’agit d’un accord qui a été forgé par les parties elles-mêmes. La décision n’émane pas d’un tiers. Les solutions trouvées par les parties ensemble sont généralement mises en œuvre spontanément. Enfin, vous avez l’assurance que tout se déroule de manière strictement confidentielle, et que vous pouvez donc parler librement. Si le trajet de médiation prenait néanmoins fin sans accord (et ceci peut se faire à tout moment sans que ce fait puisse être utilisé contre vous), ce qui a été discuté ou échangé ne peut être utilisé dans d’autres procédures. C’est ainsi réglé par la loi.

Si vous êtes impliqué dans un conflit qui ne trouve pas immédiatement de solution, ne laissez pas les choses s’aggraver. À un moment donné, vous arriverez en effet aussi à un point où il n’est plus possible de rechercher une solution par la médiation.

Notre lettre d'information mensuelle gratuite dans votre boite mail? Cliquez ici

Deloitte Private dispose également de médiateurs reconnus. Consultez votre personne de confiance chez Deloitte pour savoir plus sur les possibilités de médiation.

Publié le 19/10/2018
Francis van der Haert, fvanderhaert@deloitte.com

Did you find this useful?