pouvoir-achat

Article

Les mesures qui vont “augmenter” notre pouvoir d’achat

L'Actualité des PME

Le Gouvernement l’a clamé haut et fort dans tous les médias : « grâce au Tax Shift notre pouvoir d’achat va augmenter ! ». Cela se réalisera par la mise en œuvre des trois mesures ci-dessous, à l’impôt des personnes physiques, permettant d’accroître progressivement le salaire net.

1. L’augmentation des frais professionnels forfaitaires

Le forfait pour charges applicable aux rémunérations des travailleurs salariés uniquement est modifié pour les exercices d’imposition 2017 et 2019. Il se présente de la manière suivante :

Cliquez sur l'image pour agrandir

Ces tranches sont à indexer chaque année. À titre d’exemple, un salarié ayant une rémunération annuelle imposable de 24.000 EUR, bénéficiera d’un abattement pour frais professionnels forfaitaires de :

·         3.060,16 EUR pour l’exercice d’imposition 2016 (avec application du coefficient d’indexation -1,5271);

·         3.922,30 EUR pour l’exercice d’imposition 2017 (avec application du coefficient d’indexation -1,5356);

·         4.530 EUR pour l’exercice d’imposition 2019 (montant maximum – avec application du coefficient d’indexation de l’exercice d’imposition 2017, celui de 2019 étant encore inconnu), soit une augmentation d’environ 1.470 EUR de frais professionnels forfaitaires par rapport à l’exercice d’imposition 2016.

2. La modification des tranches d’imposition

Les tranches d’imposition et les taux à l’impôt des personnes physiques sont modifiés en trois temps. La tranche d’imposition soumise au taux de 30% disparaitra pour être soumise au taux de 25% et la tranche d’imposition imposée au taux de 45% diminuera au profit de la tranche des 40%.

Cliquez sur l'image pour agrandir

3.   L’augmentation de la quotité de revenu exemptée d’impôts

Pour l’exercice d’imposition 2019, le seuil de 15.220 EUR afin de bénéficier de l’application d’une quotité de revenu exemptée d’impôt majorée de 4.260 EUR sera relevé à 25.200 EUR.

Tandis qu’à partir de l’exercice d’imposition 2020, il n’y aura plus qu’un seul montant de base de 4.785 EUR indépendamment du niveau du revenu contre actuellement 4.095 EUR hors majoration et 4.260 EUR avec majoration (montants à indexer chaque année).

À partir de l’exercice d’imposition 2017, une nouvelle méthode d’imputation de la quotité de revenu exemptée d’impôts est prévue.

Ces mesures conjuguées profiteront surtout aux bas salaires qui verront ainsi leur salaire net augmenté d’avantage que les hauts salaires.

Source : www.montaxshift.be
Cliquez sur l'image pour agrandir

N’oublions toutefois pas que ce que le Gouvernement nous offre d’un côté, il ne manque pas de nous le reprendre de l’autre. En effet, le Tax Shift comprend également une série d’autres mesures qui vont augmenter la pression fiscale tant sur les citoyens que les entreprises. Nous pensons notamment à l’augmentation du taux du précompte mobilier, l’instauration d’une taxe sur la spéculation, l’accroissement des accises sur le tabac et l’alcool,…

Mélissa da Silva Teixeira - Tax Department

Publié le 14/03/2016

Nederlandstalige versie
Did you find this useful?