Article

L'actualité des PME

Nouveau manager à l’exportation ou manager de croissance? = jusqu’à 20.000 EUR de prime de recrutement

En Flandre, les PME peuvent bénéficier d’une prime de recrutement de l’Agentschap Ondernemen si elles procèdent au recrutement d’une fonction stratégique: un manager des connaissances qui doit renforcer stratégiquement l’entreprise dans le cadre d’une croissance durable et internationale.

Cette prime est axée sur deux profils stratégiques, à savoir le recrutement d’un manager des connaissances «entrepreneuriat international» et le recrutement d’un manager des connaissances «organisation et croissance».

Manager des connaissances Organisation et Croissance (manager de croissance)

La tâche principale de ce manager de croissance consiste à développer plus avant l’ensemble ou une partie spécifique de l’organisation et à adapter les structures à la croissance de l’entreprise. Le manager de croissance se consacre au développement et à la professionnalisation de la gestion de l’entreprise ou d’un volet stratégique spécifique de celle-ci.

Actions concrètes possibles:

  • Procéder à une radiographie de la structure de l’entreprise + avancer des propositions d’amélioration de cette structure compte tenu des possibilités de croissance de l’entreprise;
  • Mettre sur pied un système interne de gestion des connaissances, élaborer une politique des ressources humaines, créer l’environnement IT approprié, donner forme à une politique de l’innovation, développer des canaux de distribution, organiser la gestion financière et attirer du financement, …

De cette manière, le manager des connaissances renforce le management de l’entreprise dans un domaine stratégique à développer plus avant au sein de l’entreprise. Ce manager des connaissances dispose des connaissances appropriées et a suffisamment d’expérience dans le domaine où il est recruté.

Manager des connaissances Entrepreneuriat international (manager à l’exportation)

La mission principale du manager à l’exportation est entre autres de développer ou modifier la structure d’exportation existante de l’entreprise, d’acquérir et de renforcer la connaissance de (nouveaux) marchés d’exportation, d’établir des stratégies et des plans de marketing stratégique, de faire une analyse SWOT, de définir la stratégie d’exportation de l’entreprise à moyen et long terme. Tant les entreprises qui exportent pour la première fois que les entreprises qui ont l’expérience des exportations, mais comptent s’attaquer durablement à de nouveaux marchés, peuvent faire usage de cette mesure. Le manager à l’exportation a l’expérience du développement des activités et de l’expansion des exportations vers de nouveaux marchés.

Pour les PME ayant suffisamment d’ambition de croissance

= petites et moyennes entreprises du secteur privé ayant un siège d’exploitation en région flamande exerçant une activité admise (voir tableau codes nacebel) et ayant l’ambition de croître.

Conditions:

  • employer moins de 250 travailleurs-;
  • chiffre d’affaires annuel de maximum 50 millions d’euros ou total bilantaire de maximum 43 millions d’euros;
  • répondre au critère d’indépendance.

Seules les entreprises ayant suffisamment d’ambition de croissance entrent en ligne de compte, il faut pouvoir prouver qu’un des scénarios de croissance ci-dessous est possible:

  • L’entreprise compte au moins 10 travailleurs (ETP) et dispose, sur la base des infos et plans fournis par elle-même, du potentiel estimé nécessaire pour faire croître de 20% par an l’emploi ou le chiffre d’affaires sur les 3 prochaines années. Les entreprises qui veulent consolider une croissance déjà enregistrée ont connu pareille croissance au cours des 3 années écoulées.
  • Une entreprise existante qui n’a pas encore 10 travailleurs (ETP), mais qui, sur la base des infos et plans fournis par elle-même, dispose du potentiel estimé nécessaire pour, sur les 3 prochaines années, faire progresser l’emploi d’au moins 7 équivalents temps plein ou réaliser une hausse annuelle du chiffre d’affaires d’1 million d’euros. Les entreprises qui veulent consolider une croissance déjà enregistrée ont connu pareille croissance au cours des 3 années écoulées.
  • Des start-ups sans emploi ayant le potentiel estimé nécessaire pour engager au moins 10 travailleurs (ETP) dans les 3 ans ou réaliser un chiffre d’affaires de 1,25 million d’euros dans les 3 ans à compter du démarrage des affaires.

De la part de l’Agentschap Ondernemen

La prime de recrutement consiste en une intervention financière dans le coût salarial du manager des connaissances à recruter. La prime s’élève à 50% du coût salarial pendant maximum 1 an et ne peut pas dépasser 20.000 EUR par engagement.

Le manager des connaissances doit être engagé à durée indéterminée et rester employé pendant au moins 6 mois pour bénéficier du soutien. En cas d’emploi à temps partiel, le subside sera calculé au prorata. Une seule prime de recrutement peut être demandée par engagement. La prime est versée en deux tranches.

Les entreprises peuvent demander des primes de recrutement jusqu’à épuisement du budget prévu (= 10 millions d’euros jusque fin 2015). Le soutien est accordé par ordre chronologique de réception de la demande électronique de soutien (correctement étayée!) pour autant que celle-ci soit complète et après une visite de l’entreprise.

En savoir plus?

http://www.agentschapondernemen.be/maatregel/aanwervingspremies-voor-strategische-functies-kmos

Anneleen Terryn, Tax & Legal Services
 

Publié le 22/09/2014.

Did you find this useful?