Perspectives

Blogue universitaire: Petite bureau, grand possibilités

Par Christian Hynes

Analyste de technologies d’affaires, Consultation | Stage en alternance travail-études, l'été 2014

Deloitte Canada est divisé en 7 régions et compte 56 bureaux partout au pays et plus de 8 000 professionnels. Parmi ces régions, celle de l’Atlantique est la plus petite, avec ses 3 bureaux et ses 250 employés. On entend souvent que « plus c’est gros, mieux c’est », ce qui peut porter à croire qu’un petit bureau ne peut offrir les mêmes possibilités qu’un gros bureau. Or, il n’y a rien de plus faux!

J’ai eu la chance de faire deux stages à deux bureaux différents de l’Atlantique, soit celui de St. John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador, et celui de Saint John, au Nouveau-Brunswick. Outre la ressemblance du nom de leur ville, ces deux bureaux offrent un environnement de travail où les gens sont très solidaires, ainsi que de nombreuses occasions de se démarquer. L’expérience que j’ai acquise, les relations que j’ai établies et les occasions qui se sont présentées ont dépassé mes attentes.

Étant donné le petit nombre d’analystes de technologies d’affaires à ces deux bureaux, j’ai vite eu l’occasion de travailler directement avec des directeurs, des directeurs principaux et des associés. J’ai acquis des connaissances dans plusieurs secteurs, y compris le secteur public, le secteur de l’enseignement supérieur, celui des biens de consommation, et le secteur pétrolier et gazier. L’esprit de collaboration qui règne dans ces petits bureaux m’a permis d’établir des relations professionnelles durables, puisque j’ai vite eu l’occasion de travailler avec chaque personne de ma gamme de services et d’apprendre à connaître tout le monde. Mes relations avec les membres de l’équipe de direction m’ont donné la confiance nécessaire pour exprimer les objectifs que je souhaitais atteindre et m’ont permis d’entrer en contact avec les personnes appropriées.  

En seulement huit mois de travail dans deux des plus petits bureaux du Canada, j’ai participé à six projets différents, j’ai eu l’occasion de collaborer à la préparation des documents et présentations dans le cadre des appels d’offres et demandes de renseignements de trois clients potentiels, et j’ai réalisé un mandat de quatre mois chez un client. En plus de cette expérience exceptionnelle, mon superviseur pour mon deuxième stage était un associé, et je serais prêt à parier qu’aucun autre stagiaire au pays n’a eu cette chance!

Travailler dans un petit bureau ne signifie pas qu’il y a moins de possibilités. Il est possible d’y démarrer votre carrière comme dans tout autre bureau. Si vous vous apprêtez à travailler dans un petit bureau avec l’idée préconçue que « les possibilités y sont limitées pour vous », alors votre capacité sera aussi limitée. En fin de compte, il s’agit de votre carrière, et votre cheminement ne dépend pas de la taille du bureau où vous travaillez. Il dépend de votre vision, de votre éthique professionnelle et de votre capacité à saisir les occasions qu’offre votre bureau.

Christian est étudiant en cinquième année d’une jointe dégrée en commerce et l’art à l’Université Mémorial de Terre-NeuveI had the fortune of spending two work terms at two different Atlantic offices, St. John’s, NL and Saint John, NB. In addition to the similarity of their names, these offices both offered a close-knit work environment with ample opportunities to shine. The experience I gained, connections I made, and opportunities I was presented surpassed my expectations.

With a limited number of Business Technology Analysts at both offices, I received the opportunity early on to work directly alongside managers, senior managers, and partners. I gained exposure to industries including public sector, higher education, consumer goods, and oil and gas. The collaborative nature of the smaller offices allowed me to build lasting professional relationships, because I quickly got to know and work with every person in my service line. My relationships with senior management gave me the confidence to express what I desired to achieve and connected me with the right people.  

In just eight months of working in two of the smallest offices in Canada, I have been exposed to six diverse projects, had the opportunity to participate in the RFP/ RFI composition and orals for three perspective clients, and completed four months of onsite client work. In addition to this first-class experience, my supervisor was a partner during my second work term, which I would wager is an opportunity no other co-op had the chance to experience in any office throughout Canada!

Smaller offices don’t mean fewer opportunities. They can launch your career just the same as any other. If you approach working in a smaller office with the predetermined mindset: “the opportunities are limited for me here,” so will be your potential. Ultimately this is your career, and where it goes does not depend upon the size of the office in which you work. It depends on your mindset, your work ethic, and identifying how to make your office work for you.

Christian est une étudiante de cinquième année à l’Université Memorial de Terre-Neuve. Elle termine un programme d’études conjoint composé d’un baccalauréat en commerce (enseignement coopératif) et d’un baccalauréat ès arts en droit et société.

Avez-vous trouvé ceci utile?
/*Eloqua tracking*/
/*LinkedIn Insights tag*/