Communiqués de presse

La nécessité d’innover est cruciale pour la croissance du secteur minier canadien, selon les conclusions du rapport conjoint de l’ACPE et de Monitor Deloitte

L’innovation au sein du secteur minier repose sur la collaboration et une approche disciplinée

Montréal, le 24 juillet 2015 – Alors que le secteur minier est à la croisée des chemins, l’innovation est essentielle à son succès et à sa croissance, selon l’étude intitulée L’innovation dans le secteur minier au Canada en 2015, menée par l’Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs (ACPE) et Monitor Deloitte.

L’étude a révélé que 81 % de l’innovation au sein du secteur minier touchent les innovations axées sur l’offre des produits, c’est-à-dire comment trouver, extraire et traiter des minerais de manière plus efficace et efficiente. Toutefois, pour assurer leur prospérité, les sociétés minières doivent créer une offre de service viable qui voit au-delà de la R&D. Or, les innovations en matière de configuration comme les modèles de profit, les réseaux, les structures, les processus et les activités internes, et les innovations en matière d’expérience liées aux services, aux canaux, à la marque et à l’engagement des clients ainsi que la qualité de la prestation de services doivent aussi être des priorités.

Il n’est pas étonnant de constater que les sociétés minières qui innovent le plus surpassent l’indice S&P 500. Plus une société varie ses innovations, plus le cours de son action augmente. L’intégration d’un plus grand nombre de types d’innovation procure un rendement financier plus élevé.

Dans le cadre de ce premier rapport de l’ACPE et de Monitor Deloitte, nous avons sollicité des entrevues et un sondage a été mené auprès de 19 sociétés minières, notamment de petites et de grandes sociétés ainsi que des sociétés de services, entre décembre 2014 et mars 2015. L’étude a permis d’examiner les perspectives sur l’innovation en cette ère marquée par l’augmentation des coûts, la multiplication des risques, la prédominance des préoccupations à l’égard de l’environnement, la hausse de l’activisme et la réduction des marges.

Selon l’étude, l’innovation a tendance à être sporadique. Pour ce qui est des petites sociétés, même si les ressources peuvent se faire rares, une culture d’innovation ouverte et le recours à des ressources externes peuvent déboucher sur des solutions à des problèmes complexes. Pour leur part, les grandes sociétés accordent une importance accrue à l’établissement de partenariats extérieurs visant des solutions à faible risque et efficientes. Et, en développant la technologie pour toute l’industrie, le secteur des services et de l’approvisionnement agit comme un catalyseur d’innovation.

« Nous devons absolument innover pour assurer la survie et la pérennité de notre secteur; il ne s’agit plus d’un luxe », affirme Rod Thomas, président de l’ACPE. « Les petites et grandes sociétés minières doivent actuellement relever plus de défis financiers, techniques et opérationnels que jamais. L’innovation est essentielle à la création de valeur et à l’obtention d’un rendement satisfaisant, ainsi qu’au maintien de la contribution du secteur minier à l’économie canadienne. »

Les grandes comme les petites sociétés, afin de réaliser une innovation plus significative, doivent adopter un portefeuille intégré éliminant les obstacles; une approche personnalisée pour définir et encourager la création d’innovations; des unités organisationnelles offrant les compétences, la formation, les outils et les ressources pour financer l’innovation; ainsi que des mesures, y compris des mesures incitatives, pour évaluer et récompenser le rendement.

« Favoriser la collaboration entre les grandes sociétés, les petites sociétés et les sociétés de services est un facteur clé lorsqu’il s’agit de stimuler l’innovation dans l’ensemble du secteur, tout en gérant le risque », a déclaré Martin Granger, associé et leader du secteur Énergie et ressources chez Deloitte pour la région du Québec. « Cela exigera l’élargissement de l’écosystème afin que la collaboration et le financement liés à l’innovation soient fructueux, de même que l’appui des groupes sectoriels et des pouvoirs publics. »

Un environnement systémique et la mise en œuvre d’une politique gouvernementale sur l’innovation qui énonce des priorités et des objectifs nationaux, appuyés par des structures incitatives et du financement, peuvent faire progresser un concept du stade de l’idée à ceux de la R&D et de la commercialisation.

Le rapport intitulé L’innovation dans le secteur minier au Canada en 2015 est accessible à l’adresse suivante: L’innovation dans le secteur minier au Canada en 2015

À propos de Deloitte
Deloitte, l’un des cabinets de services professionnels les plus importants au Canada, offre des services dans les domaines de la certification, de la fiscalité, de la consultation et des conseils financiers. Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l., société à responsabilité limitée constituée en vertu des lois de l’Ontario, est le cabinet membre canadien de Deloitte Touche Tohmatsu Limited.

Deloitte désigne une ou plusieurs entités parmi Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société fermée à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ainsi que son réseau de cabinets membres dont chacun constitue une entité juridique distincte et indépendante. Pour obtenir une description détaillée de la structure juridique de Deloitte Touche Tohmatsu Limited et de ses cabinets membres, aller à www.deloitte.com/ca/apropos.


À propos de l’ACPE
L’Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs (ACPE) est la représentante nationale du secteur canadien de l’exploration et du développement miniers. L’association compte plus de 8 000 membres. Sa mission est de s’assurer que le secteur canadien de l’exploration et du développement miniers est responsable, prospère et durable. L’ACPE encourage l’adoption de pratiques exemplaires pour optimiser le rendement des sociétés canadiennes et internationales sur le plan technique, environnemental, social et de la sécurité. L’association est reconnue à l’échelle mondiale pour son congrès annuel, considéré comme un événement de marque pour les professionnels du secteur minier. Le congrès annuel de l’ACPE a attiré plus de 25 000 personnes provenant de 125 pays au cours des dernières années. Le prochain congrès se déroulera du 6 au 9 mars 2016 à Toronto. Pour en apprendre davantage, visitez le site www.pdac.ca.

Personnes-ressources :

Jeannie Tsang
Directrice, Relations publiques
Deloitte
(416) 643-8084/ (416) 576-9016
jeatsang@deloitte.ca

Avez-vous trouvé ceci utile?

Sujets semblables