Article

Démarrer une entreprise ne veut pas nécessairement dire le faire tout seul

Tous les fondateurs d’entreprises en démarrage vous le diront : une idée géniale ou novatrice n’est pas garante de la réussite. Le cheminement de toute nouvelle organisation est parsemé d’embûches, et pour plusieurs équipes de direction, d’inconnu. Heureusement, aucune entreprise en démarrage n’est tenue de faire la route seule – pour autant qu’elle demeure à l’affût d’occasions de collaboration et de ressources susceptibles d’améliorer ses chances de réussite.

« Le plus important problème que rencontrent toutes les entreprises en démarrage est qu’elles ne savent pas ce qu’elles ignorent », fait valoir David Stevens, conseiller principal de Deloitte Sociétés privées – Consultation.

« L’une des premières questions que devraient se poser les membres de l’équipe de direction est la suivante : avec qui allons-nous nous associer? Il est beaucoup plus facile de prendre de l’expansion par l’entremise d’un partenariat que de tout faire soi-même. »

Une coentreprise ou une alliance peut conférer aux nouvelles organisations une souplesse accrue en favorisant l’impartition plutôt que l’embauche de plusieurs concepteurs ou gestionnaires financiers. Et, de toute façon, comme le souligne M. Stevens, à l’étape du démarrage, une entreprise ne peut pas encore s’offrir la crème de la crème.

De l’importance des relations

Les fondateurs d’entreprises en démarrage doivent également savoir s’entourer de gens en qui ils ont confiance et avec lesquels ils peuvent tisser une relation à long terme et envisager de travailler durant de longues heures.

« Dans le domaine de la consultation, on pose parfois la question suivante : pourrais-je voyager, déjeuner, dîner et souper avec cette personne? Parce que c’est ce qui se produira, souligne M. Stevens. Et dans le cadre du démarrage d’une entreprise, on ne peut se permettre de s’entourer de gens avec qui on n’aime pas travailler : ce serait trop pénible. » Selon son expérience, certains associés d’entreprises en démarrage ont dû se séparer parce qu’ils ne réussissaient pas à travailler ensemble, ou n’arrivaient pas à régler des différends. Il est essentiel de se constituer une assise solide en s’entourant des bonnes personnes.

Par ailleurs, « en tant que fondateur, vous devrez accomplir de nombreuses tâches que vous n’aimez pas, fait remarquer M. Stevens. Développer une entreprise nécessite un dur, très dur labeur ».

Nombre de fondateurs d’entreprises en démarrage s’attendent à travailler principalement au développement de leur idée, mais se retrouvent plutôt perdus dans l’univers de la gestion financière. Beaucoup de travaux d’envergure peuvent drainer de l’énergie et freiner la mise en marché d’un produit. Voilà où le fait de disposer des ressources appropriées peut vraiment avoir une influence.

Un petit coup de pouce peut aller loin

Avant de se mettre à la recherche de financement et de tenter de développer l’organisation, l’équipe de direction doit mettre de l’ordre dans les fondamentaux. Après tout, lorsque d’éventuels investisseurs s’enquièrent de données clés comme les projections ou la croissance des produits, ils veulent les avoir sur-le-champ, et non la semaine prochaine. Dans le même ordre d’idées, plusieurs fondateurs inexpérimentés sont surpris par la quantité d’efforts que requiert la préparation à la mobilisation de fonds. S’ils n’ont pas ces renseignements sous la main, les gestionnaires risquent de voir leur crédibilité ébranlée et de perdre des occasions de financement.

Ces gestionnaires devraient plutôt envisager de tirer parti de plates-formes comptables infonuagiques, comme ctrl – par Deloitte, qui permettent d’automatiser la tenue de livres et de partager avec les parties prenantes des données analytiques en temps réel, sur demande. Les plates-formes infonuagiques les plus efficaces se déploient à mesure que croît votre organisation et peuvent être adaptées pour répondre à des exigences spécifiques.

Ce n’est pas seulement qui vous connaissez, mais aussi par quels moyens

De toute évidence, l’équation ne se résume pas à une solide assise financière et à des collaborations judicieuses : on doit également passer le mot. Il est essentiel de préparer une présentation éclair efficace, mais le réseautage demeure largement plus productif quand on peut compter sur quelqu’un pour nous aider dans ce processus.

Trouvez un allié qui pourra vous présenter à un réseau d’investisseurs et de sociétés de capital de risque intéressés spécifiquement par les entreprises en démarrage. Voyons les choses en face : le fait qu’une organisation respectée fasse les présentations officielles peut contribuer à établir une crédibilité qu’aucune entreprise ne saurait bâtir aussi vite à elle seule. À un moment ou à un autre, tous les entrepreneurs peinent à trouver du financement. Voilà pourquoi il est bon d’avoir un collaborateur qui sait qui cherche à investir.

De la même façon, vous auriez avantage à dénicher des mentors qui pourront vous aider à penser de façon stratégique, vous montrer comment façonner votre histoire et vous dire ce que recherchent les investisseurs.

Où qu’en soit votre entreprise dans le cycle de démarrage, la prochaine étape comporte toujours une part d’inconnu. Avec l’aide appropriée, vous profiterez d’une longueur d’avance.

 

Deloitte CTRL Reset. Do not delete! This box/component contains code that is needed on this page. This message will not be visible when page is activated.

Site-within-site Navigation. Do not delete! This box/component contains JavaScript that is needed on this page. This message will not be visible when page is activated.