Points de vue

Éviter la confiance excessive et revoir les risques pour créer de la valeur

Un sondage mondial auprès des hauts dirigeants et des administrateurs explore la gestion du risque comme un facteur de création de valeur et attire l’attention sur la confiance excessive.

Un nouveau sondage mené par Forbes Insights, au nom de Deloitte, fait le constat d’une confiance excessive parmi les hauts dirigeants en ce qui concerne les capacités dont disposent leurs organisations et les mesures qu’elles prennent pour gérer les risques. Toutefois, un examen plus approfondi révèle un besoin important, mais aussi une occasion, de faire évoluer les stratégies et les mécanismes d’intervention liés aux risques

Le rapport du sondage mondial de Deloitte, intitulé Taking aim at value: Avoid overconfidence and look again at risk (en anglais seulement), examine de quelle manière les hauts dirigeants et les administrateurs perçoivent les risques, quelles sont leurs priorités en matière de gestion des risques et comment les sociétés de premier plan font évoluer leur approche des risques.

Le rapport du sondage porte sur les questions suivantes :

  • une meilleure harmonisation de la création de valeur et des risques;
  • l’établissement et la maximisation du rôle de chef de la gestion des risques;
  • la prise en charge des risques stratégiques et des occasions (y compris les perturbations);
  • la mise en œuvre d’une réponse, soit les étapes essentielles permettant à la fois de créer de la valeur et de la protéger.

Bien que la majorité des organisations accordent une grande importance à leurs programmes de gestion des risques, il est clair que bon nombre d’entre elles n’atteignent pas tout un éventail d’objectifs clés. Pour assurer leur réussite future, les entreprises doivent exploiter la gestion des risques pour en tirer un rendement et mettre en place un chef de la gestion des risques à temps plein qui pourra agir comme stratège. Découvrez les principales conclusions du rapport ci-dessous.

 

À propos du sondage
Pour mieux comprendre les capacités organisationnelles qui permettent d’équilibrer les risques et le rendement potentiel, Forbes Insights, au nom de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, a mené un sondage auprès de plus 300 hauts dirigeants (excluant les chefs de la gestion des risques) d’entreprises mondiales des principaux secteurs et principales régions géographiques. Le sondage a été tenu au quatrième trimestre de l’année 2016 auprès d’entreprises ayant des revenus d’au moins un milliard de dollars et, parmi elles, 23 % avaient des revenus supérieurs à 20 milliards de dollars.

Avez-vous trouvé ceci utile?

Sujets semblables