Points de vue

PGI mobiles pour l’enseignement supérieur

Découvrez comment les PGI peuvent aider les étudiants à avoir accès aux systèmes d’information de leur établissement.

Par Aaron Williams et Gurdhanpreet Sohi

Le rythme d’adoption de la technologie mobile s’est accéléré au cours des cinq dernières années, et en 2012, plusieurs étapes importantes ont été ainsi franchies dans l’espace mobile :

  • En 2012, Apple a vendu des appareils mobiles dont le nombre dépasse celui des ordinateurs vendus par l’entreprise dans toute son histoire;
  • L’utilisation de données mobiles a augmenté de 100 %, et 50 % des données mobiles consommées sont des vidéos;
  • L’élection présidentielle de 2012 est à ce jour l’événement qui a suscité le plus de tweets, soit 31 millions de micromessages envoyés;
  • Un nombre record d’activations d’appareils mobiles a été enregistré le jour de Noël 2012.

Source All About Apps Infographic, Mobile Future

En ce qui concerne l’enseignement supérieur, les étudiants exigent un accès toujours plus grand aux systèmes d’information de leur établissement.

Cette tendance a été confirmée lors d’Educause (site en anglais), une conférence annuelle sur l’enseignement supérieur qui s’est tenue en novembre 2012, où un sondage a révélé que pour les établissements d’enseignement, la deuxième question en importance liée aux TI était d’appuyer la tendance « Apportez votre propre appareil » chez les étudiants.

De plus, les exigences mobiles sont en train d’évoluer, passant de services en mode lecture seulement (les données peuvent être consultées, mais pas modifiées) à des services qui permettent à l’utilisateur de mettre à jour ou d’insérer des données dans le système destinataire. Voici quelques exemples de ces services :

  • Services en mode lecture seulement  
    • Recherche de cours
    • Calendrier universitaire
    • Annuaire de l’établissement
  • Services d’ajout ou de mise à jour de données:
    • Inscription aux cours
    • Paiements mobiles
    • Suivi et envoi des travaux

Pour satisfaire à ces exigences, les organisations peuvent envisager plusieurs solutions lorsqu’elles développent des applications mobiles pour les progiciels de gestion intégrés (PGI), y compris les plates-formes, applications et sites Web mobiles suivants :

  • Applications natives :  
    • Des applications conçues sur mesure par l’établissement pour une plate-forme précise, comme iOS ou Android.
    • Utilisation d’outils qui sont originaires de la plate-forme, de sorte qu’il n’est pas facile de partager les applications entre différents appareils, c. à d. qu’une application native d’Android ne fonctionnera pas sur un appareil d’iOS.
  • Sites Web mobiles : 
    • Applications par navigateur écrites en HTML5 et auxquelles il est possible d’accéder de la même manière sur tous les appareils.
    • Multiplates-formes portables (puisque tout appareil moderne peut lire HTML5) qui n’offrent toutefois pas le même niveau de fonctionnalité que les applications natives.
  • Applications hybrides : 
    • Application Web (voir ci-dessus) intégrée à un programme propre à une plate-forme qui permet à une même application d’être exécutée comme une application native sur divers appareils.
    • De nombreux cadres d’applications libres existent, comme ADF d’Oracle.

Cependant, avant que votre établissement puisse commencer à exécuter votre stratégie mobile visant à améliorer vos applications PGI existantes, vous devrez d’abord définir votre stratégie mobile en suivant les étapes clés suivantes :

  • Évaluez la situation actuelle. Saisissez bien la volonté de l’établissement d’adopter un accès mobile PGI (p. ex., Campus Solutions de PeopleSoft). L’une des méthodes d’y parvenir est de réaliser des ateliers en personne ou des sondages en ligne qui s’adressent à la faculté, au personnel et aux étudiants.
  • Connaissez votre capacité. Comprenez l’ensemble des compétences en matière de PGI de l’établissement et des développeurs d’applications mobiles (ce qu’ils peuvent et ne peuvent pas faire, etc.).
  • Ciblez les principales parties prenantes et obtenez leur appui afin de vous assurer qu’il y a une approche « descendante ».
  • Commencez modestement et soyez sélectif.
    Déterminez les secteurs qui auront une incidence additionnelle sur les étudiants ou la faculté.
  • Gardez vos options ouvertes. Explorez et évaluez les diverses technologies qui s’offrent à vous (p. ex., les logiciels-services).

Nous ferons une présentation des applications PGI de Deloitte pour les systèmes d’information sur les élèves à la Higher Education User Group Alliance conference (site en anglais), qui se tiendra à Indianapolis, en Indiana, du 17 au 20 mars.

Notre présentation, intitulée « Portable PeopleSoft – Addressing the need to access mobile PeopleSoft applications in higher education » (en anglais) portera principalement sur la manière dont les établissements qui utilisent actuellement les Campus Solutions de PeopleSoft peuvent tirer parti d’Oracle ADF (Application Development Framework) Mobile pour élargir leurs applications PGI à des appareils mobiles et donner aux étudiants l’accès à des services « d’exportation » et « d’extraction » de données de leur établissement.

Pour obtenir une copie de la présentation, veuillez communiquer avec nous,Gurdhanpreet Sohi ou Aaron Williams.

Aaron Williams

Aaron Williams, leader, est un technicien certifié Oracle pour des mises en application complètes de PeopleSoft pour les secteurs public et de l’enseignement supérieur. M. Williams a participé à de nombreuses mises en œuvre importantes pour Oracle Campus Solutions.

Gurdhanpreet Sohi


Gurdhanpreet Sohi est analyste d’affaires et de technologies, et il fait aussi partie de la pratique de l’enseignement supérieur de Deloitte située à Halifax. Il possède une vaste expérience dans le développement d’applications mobiles multiplateformes utilisant diverses technologies Web.

Avez-vous trouvé ceci utile?
/*Eloqua tracking*/
/*LinkedIn Insights tag*/