Tobias Pfeiffer

Parlez-nous de votre parcours professionnel

Mon parcours professionnel est relativement simple, car j’ai passé plus ou moins toute ma carrière professionnelle chez Deloitte à Bâle et Zurich. Cela représente au total 33 ans et 3 mois d’audit avec un accent particulier sur l’audit des assurances, dont 16 années en tant qu’associé. En 2015, j’ai été élu au conseil d’administration de la Mobilière Suisse Société Coopérative et en 2017 au conseil d’administration de la Mobilière Suisse Holding SA. En raison des exigences réglementaires, j’ai dû arrêter ma carrière d’auditeur fin 2016 et depuis, j’ai pu me concentrer pleinement sur mon nouveau poste de membre du conseil d’administration et de président du comité d’audit.

Comment Deloitte vous a-t-il aidée dans votre carrière ou pour atteindre vos objectifs de vie ?

Cela a été fantastique pour moi de passer d’une vision extérieure, en tant qu’auditeur dans un cabinet international de comptabilité et de conseil, à un rôle actif au sein d’une autre entreprise passionnante, prospère et cadrée. En tant qu’auditeur chez Deloitte, j’ai appris à avoir un œil critique et à poser les bonnes questions. Les principes d’éthique et d’indépendance et le fait de savoir comment reconnaître un bon travail d’audit ainsi que la connaissance du secteur de l’assurance ont constitué une excellente base pour mon nouveau poste. La morale, l’éthique et le rôle d’exemple de la direction sont devenus très importants aujourd’hui. Ce n’est pas ce que nous disons et écrivons qui compte, c’est ce que nous faisons.

Et dans mon nouveau rôle, je suis activement impliqué dans les décisions importantes pour l’entreprise et ses quelque 5’000 collaborateurs. C’est un grand honneur de faire partie de la direction de cette entreprise riche de près de 200 ans d’histoire, de pouvoir saisir les opportunités qui se présentent et relever les défis de l’avenir. Travailler pour une grande entreprise qui fonctionne peut pousser à se reposer sur ses lauriers. Mais dans le monde d’aujourd’hui, où de nouveaux acteurs apparaissent sans cesse sur le marché avec des modèles d’affaires qui le bouleversent, on ne peut pas se le permettre. C’est passionnant de pouvoir prendre des décisions de manière active, cela complète parfaitement la vision critique de l’auditeur qui est en moi.

Pouvez-vous mentionner un souvenir positif de votre travail chez Deloitte ?

Quand je repense à mon passage chez Deloitte, je me remémore non seulement mon expérience professionnelle mais aussi les nombreuses amitiés que j’ai nouées. Les nombreuses heures de travail intense, souvent jusqu’à tard le soir, au cours desquelles nous avons mis sur pied des projets et des audits qualitatifs pour nos clients. Je ne me suis jamais ennuyé au travail, et c’est un vrai privilège.

À titre personnel, j’ai apprécié de ne plus avoir à comptabiliser les heures facturables et j’ai trouvé le temps de me lancer dans un nouveau loisir : à l’automne 2019, j’ai passé mon permis bateau. Malheureusement, la pandémie de Coronavirus m’a empêché de concrétiser mes projets privés à plusieurs reprises depuis lors.