Global retail revenues continue to increase despite economic woes

Communiqués de presse

Deloitte présente des tendances innovantes dans le secteur de la grande distribution

Migros et Coop conservent leur place parmi les 50 leaders mondiaux de la grande distribution – Richemont fait partie des distributeurs à la croissance la plus rapide.

Selon le rapport « Global Powers of Retailing 2015, Embracing Innovation » réalisé par Deloitte en collaboration avec STORES Media, les 2501  leaders mondiaux de la grande distribution ont généré un chiffre d’affaires de 4’400 milliards de dollars US durant l’exercice 2013, avec un chiffre d’affaires moyen de plus de 17,4 milliards de dollars US chacun.

Migros et Coop, leaders suisses de la distribution, demeurent dans le peloton de tête du classement des 250 plus grands acteurs mondiaux de la distribution : Migros se trouve à la 38e position et gagne donc une place par rapport à l’an dernier (avec des ventes de 25,01 milliards de dollars US). La Coop, quant à elle, se trouve à la 50e position (avec des ventes de 19,53 milliards de dollars US), accusant un recul d’une place par rapport au classement 2014. La Compagnie Financière Richemont arrive en 132ème position et fait partie des distributeurs à la croissance la plus rapide avec des ventes de 7,84 milliards de dollars US dans la distribution et un taux annuel moyen de croissance du chiffre d’affaires dans ce même secteur de 20,5 % sur les cinq dernières années.

La croissance des revenus des 250 plus grands distributeurs mondiaux, qui a commencé à décliner en 2011, a poursuivi son ralentissement durant l’exercice 2013. Selon le rapport, la croissance des revenus pondérés en fonction des ventes et corrigé des effets des taux de change étaient de 4,1 % pour les 250 premiers du classement, contre 4,9 % durant l’exercice 2012. Alors que la croissance continuait à décliner, près de 80 % des sociétés comptant parmi les 250 premières du classement (199 au total) affichaient une augmentation de leur chiffre d’affaires durant l’exercice 2013.

Howard da Silva, responsable du secteur Consumer Business de Deloitte en Suisse, explique : « En 2014, la faiblesse de l’économie mondiale s’est traduite par des contraintes financières pour de nombreux consommateurs et un secteur de la distribution sous pression. La prospérité de ce dernier en 2015 dépendra donc essentiellement de la stabilité économique de plusieurs des principales économies. Pour la Chine, la zone euro et quelques économies émergentes clés, l’année 2014 a été particulièrement difficile. En comparaison, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne se portent toujours bien, avec des indicateurs laissant présager une forte croissance en 2015, voire au-delà ».

Principales tendances de la grande distribution en 2015

  • Expérience de vente – La distribution n’est plus uniquement axée autour du produit mais aussi autour de l’expérience d’achat. Les distributeurs continueront d'explorer des procédés novateurs pour améliorer l'expérience d'achat de leurs clients grâce à des campagnes de médias sociaux, des festivals, des défilés de mode et des expositions interactives.
  • Secteur des voyages – Le tourisme international devrait continuer à progresser au-delà des prévisions, malgré des défis géopolitiques et économiques permanents à l’échelle mondiale. Dans les marchés émergents, les classes moyennes en pleine expansion se rendent dans les capitales du monde et stimulent les ventes. En 2015, les distributeurs devraient satisfaire de manière croissante les voyageurs au fort pouvoir d’achat, en particulier les touristes des marchés émergents, pour engendrer de la croissance.
  • Secteur mobile – Ce secteur devrait continuer à fortement progresser. 65 % de la population mondiale utilisera un téléphone mobile en 2015 et environ 83 % de l’utilisation d’Internet se fera via des dispositifs portables. Les distributeurs devront répondre en proposant un service Wi-Fi gratuit dans leurs magasins ainsi que des sites Web compatibles avec les mobiles et optimisés pour différents types de dispositifs personnels. Confidentialité et sécurité vont prendre de l’importance, tout comme la confiance, la transparence et la protection des informations clients qui seront essentielles pour conserver la fidélité de ces derniers.
  • Distribution plus rapide – La vitesse reste une tendance importante de la distribution. Cela concerne la « fast fashion » (proposer dès que possible le style des défilés aux magasins), les produits à durée limitée et les ventes flash pour encourager des achats pressants et immédiats, les boutiques éphémères pour mettre rapidement les produits et services sur le marché et créer du buzz, le check-out et les kiosques en libre-service pour réduire ou supprimer l’attente.
  • Distribution innovante – Le secteur de la distribution continuera à être secoué par les nouvelles technologies et les concurrents innovants. De plus en plus de distributeurs sont susceptibles d’adopter des pratiques novatrices et d’utiliser les technologies de manière créative.

1 L’analyse se base sur des données rendues publiques pour l’exercice 2013 (comprenant les exercices des sociétés clos jusqu’en juin 2014).

Zurich, le 13 janvier 2015

Classement par chiffre d’affaires (exercice 2013) Nom de la société Pays d’origine Chiffre d’affaires distribution 2013 (en millions d’USD)
1 Wal-Mart Stores, Inc. Etats-Unis 476‘294
2 Costco Wholesale Corporation Etats-Unis 105‘156
3 Carrefour S.A. France 98‘688
4 Schwarz Unternehmens Treuhand KG Allemagne 98‘662
5 Tesco PLC Royaume-Uni 98‘631
6 The Kroger Co. Etats-Unis 98‘375
7 Metro Ag* Allemagne 86‘393
8 Aldi Einkauf GmbH & Co. oHG Allemagne 81‘090
9 The Home Depot, Inc. Etats-Unis 78‘812
10 Target Corporation Etats-Unis 72‘596
38 Migros-Genossenschafts Bund Suisse 25‘010e**
50 Coop Group Suisse 19‘529
132 Compagnie Financière Richemont SA Suisse 7‘841

e = estimation

* L’année fiscale de Metro se termine désormais à fin septembre et non plus à fin décembre. Les résultats 2013 utilisés dans cette étude intègrent les 9 mois clos le 30 septembre 2013 ainsi que le trimestre clos le 31 décembre 2013 afin de recréer une période de 12 mois équivalente aux années précédentes.  

** Les revenus comprennent les ventes en gros et de détail

A propos du rapport « Global Powers of Retailing 2015, Embracing Innovation »

Le rapport 2015 recense les 250 plus grands acteurs mondiaux de la distribution et présente les tendances innovantes de la distribution, les prévisions pour 2015 ainsi que les stratégies définies par les distributeurs pour répondre aux changements potentiellement perturbateurs dans leur secteur.

Vous trouverez une copie du rapport « Global Powers of Retailing 2015, Embracing Innovation » ici.

Deloitte en Suisse

Deloitte compte parmi les principales sociétés suisses fournissant des services professionnels dans les domaines de l’audit, de la fiscalité, du conseil et du corporate finance. Avec plus de 1’300 collaborateurs répartis dans les villes de Bâle, Berne, Genève, Lausanne, Lugano et Zurich (siège), Deloitte propose ses services à des entreprises et des institutions de toutes formes juridiques et de toutes tailles, et opérant dans tous les secteurs d’activité. Deloitte SA est une filiale de Deloitte LLP, qui est la société britannique affiliée de Deloitte Touche Tohmatsu Limited (DTTL). Les sociétés affiliées de DTTL sont représentées dans plus de 150 pays avec environ 210’000 collaborateurs.

Note aux rédacteurs

Dans le présent communiqué de presse la désignation Deloitte fait référence à Deloitte SA, une filiale de Deloitte LLP, qui est la société britannique affiliée de Deloitte Touche Tohmatsu Limited ('DTTL'). DTTL est une « UK private company limited by guarantee » (une société à responsabilité limitée de droit britannique), dont les sociétés affiliées constituent des entités juridiques indépendantes et séparées. Pour une description détaillée de la structure juridique de DTTL et de ses sociétés affiliées, veuillez consulter le site www.deloitte.com/ch/about.

Deloitte LLP et ses filiales font partie des leaders dans le domaine de l'audit, de la fiscalité, du conseil et des fusions-acquisitions avec plus de 12'600 collaborateurs de premier plan au Royaume-Uni et en Suisse. Reconnu comme employeur de choix grâce à ses programmes novateurs en matière de ressources humaines, Deloitte LLP recherche l'excellence pour ses clients et ses interlocuteurs.

Deloitte SA est reconnue comme société d'audit agréée par l'Autorité fédérale de surveillance en matière de révision (ASR) et par l'autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA).

L'information contenue dans le présent communiqué est correcte au moment de sa distribution à la presse.

Cela vous a-t-il été utile ?