Article

Les moteurs de la disruption numérique

Les grandes tendances dans le secteur des services publics

15 June 2017

Les séries connectées

L’Internet des Objets (Internet of Things) commence à transformer le secteur de l’énergie et des services publics, avec des clients, des employés et des actifs de plus en plus connectés.

Les Séries connectées est un ensemble de rapports sur les moteurs de la transformation numérique. Elles examinent les différentes manières dont les entreprises peuvent y répondre tant aujourd’hui qu’à l’avenir.

Des clients connectés

De l’impératif de transformation pour les services publics dans un monde en pleine disruption numérique

L’entreprise de services énergétiques traditionnelle est menacée par ses propres clients. La technologie connectée, la micro-génération et les progrès réalisés dans le domaine du stockage énergétique contribuent à rendre autonome une clientèle de base qui, traditionnellement, se plaint aisément et reste lente à se prendre en main.

Un succès à plus long terme dépendra de la capacité des entreprises énergétiques à s’adapter à ce nouveau monde et aux besoins du client. Un seul choix s’impose à elles: bouleverser ou être bouleversées!

La Maison connectée (The Connected Home) a commencé à prendre racine dans l’esprit des consommateurs et leurs salons. Les entreprises de services énergétiques devraient avoir une place de choix pour tirer parti de cet intérêt, compte tenu du rôle clé qu’elles jouent dans l’espace de la maison. Cet intérêt, cependant, doit encore se traduire par une pénétration réelle du marché.

Alors, qu’est-ce qui retient les clients ?

Le coût est certainement un facteur, mais comme c’est souvent le cas, c’est la valeur perçue par le consommateur qui est en réalité plus importante. Les fournisseurs doivent encore se montrer très convaincants pour inciter les consommateurs à investir.

Garder son « CALM » et continuer!

Gestion du cycle de vie des actifs connectés (Connected Asset Lifecycle Management - CALM)

Toutes les entreprises de services publics sont soumises à une pression croissante: faire toujours plus avec moins de moyens, améliorer le service à la clientèle et le temps de disponibilité des actifs mais aussi renforcer la prévisibilité des performances.

La plupart d’entre elles ne disposent néanmoins pas d’une vision complète et détaillée de leur portefeuille d’actifs.

L’absence d’une telle perspective rend difficile l’optimisation des ressources au cours du cycle de vie des actifs. En effet, sans une vision tournée vers l’avenir, les entreprises peuvent aussi difficilement prédire l’éventualité d’un effondrement de leurs actifs. Cette approche réactive, tant coûteuse que disruptive, nuit également davantage à la clientèle.

Une approche coordonnée est nécessaire pour réaliser les changements nécessaires en matière de performance et d’efficacité des actifs.

Les entreprises de services publics doivent également se focaliser davantage sur le client. Afin de garantir que cette approche soit effectivement mise en oeuvre, des autorités de régulation interviennent et recourent en même temps “à la carotte” et “au bâton”. Cela signifie pour les entreprises qu’elles doivent veiller simultanément à la continuité de l’approvisionnement, au caractère abordable des prix et à la satisfaction de la clientèle tout en continuant à dégager des profits et à répondre aux attentes des investisseurs.

Coming soon:

Global Tech Trends: Power and Utilities Perspectives

Cela vous a-t-il été utile ?