Etudes et publications

Global CFO Signals

Le rapport Global CFO Signals présente les faits marquants des derniers résultats du CFO Survey auprès des cabinets membres de Deloitte. Il intègre des opinions sur de nombreux sujets tels que les perspectives économiques, les tendances commerciales sur les marchés financiers, l’organisation de ces marchés et les carrières des CFO.

En savoir plus

2014 Q3 Global CFO Signals

L’édition du 3ème trimestre du Global CFO Signals souligne l’essor de l’incertitude dans plusieurs des 15 études présentées et le fait que les risques géopolitiques soient matière à réflexion pour les entreprises.

Selon Ira Kalish, Chief Global Economist chez Deloitte, « du point de vue des CFO, de telles incertitudes géopolitiques pèsent sur les perspectives de croissance et d’investissement, notamment en Europe, menacée de retomber en récession. »

Malgré tout, nombre de points positifs sont également à souligner.

2014 Q3 Global CFO Signals report

2014 Q2 Global CFO Signals

Ce que montre, sans surprise, la plupart des 11 rapports nationaux composant cette édition des Global CFO Signals, c’est un optimisme soutenu, un réel appétit pour le risque et une tactique expansionniste chez les directeurs financiers.

« Du point de vue d’un CFO, les conditions ont toujours été favorables dans la plupart des pays étudiés, Etats-Unis en tête », note Ira Kalish, Chief Global Economist chez Deloitte. Et d’ajouter logiquement : « Les entreprises cherchent les points positifs et en profitent tant qu’elles le peuvent. » 

2014 Q2 Global CFO Signals report

2014 Q1 Global CFO Signals

Voici quelques-unes des leçons des 15 rapports nationaux composant cette édition des Global CFO Signals : sans surprise, les directeurs financiers du monde entier font preuve d’un optimisme soutenu, et même dans certains cas, grandissant.

« Bon nombre de facteurs qui nourrissaient précédemment les incertitudes - par exemple les questions budgétaires aux Etats-Unis ou la crise de la zone euro - ne sont plus à l’ordre du jour », note Ira Kalish, Chief Global Economist chez Deloitte. « Et aujourd’hui, la majorité de ces facteurs - comme la situation en Russie - n’ont tout simplement pas le même impact économique. » 

2014 Q1 Global CFO Signals report
Cela vous a-t-il été utile ?