coins in jars

Analyse

2014 Embedded Value Results Overview

Zoom sur la Suisse

En se focalisant sur la Suisse, l’équipe de Solutions Actuariat & Assurance de Deloitte publie son rapport 2015 analysant les publications annuelles d’Embedded Value (EV) des grands assureurs européens. Les sept groupes d’assurance les plus actifs sur le terrain de l’assurance-vie directe en Suisse (Allianz, AXA, Baloise, Generali, Helvetia, Swiss Life et Zurich) ont ainsi été retenus pour en analyser les résultats et méthodologies de l’année 2014 et mettre en évidence les points de convergence et de divergence.

La plupart des assureurs de notre échantillon ont publié leurs résultats en observant les principes de cohérence avec le marché (comme les années précédentes, seule Helvetia a appliqué une méthodologie EV traditionnelle).

En savoir plus

La majorité des assureurs de notre échantillon (à l’exception notable de Swiss Life) ont vu leur résultat opérationnel positif amputé en raison d’une variance économique négative. La raison principale de ce résultat financier défavorable est la forte chute des taux d’intérêt. Tous les assureurs ont toutefois publié une valeur positive des affaires nouvelles, avec des marges globalement stables en raison d’améliorations opérationnelles. Cependant, la baisse continue des taux d’intérêt en début d’année 2015 va peser de manière accrue sur la profitabilité et le modèle d’affaires des assureurs vie.

Aucune évolution majeure n’est à signaler pour la méthodologie EV en 2014 (pas plus que pour le Test de solvabilité suisse). IFRS 4 Phase 2 devrait entrer en vigueur en janvier 2019. Il semble maintenant certain que Solvabilité II sera appliquée en 2016, et certaines spécifications techniques-clefs ont été publiées en 2014. Hormis pour la détermination des courbes de taux de référence, pas d’impact notable sur les méthodologies EV n’a encore été observé. Nous faisons l’hypothèse qu’à l’avenir l’EV jouera un rôle plus limité lorsque les résultats de Solvabilité II seront publiés. Nous sommes néanmoins toujours convaincus que les techniques EV resteront au centre des discussions liées à la profitabilité.

Le rapport présente les résultats de notre analyse, basée uniquement sur les informations mises à disposition du public dans les rapports EV et les états financiers des entreprises. Bien que nous ayons cherché à dresser un maximum de comparaisons pertinentes, le fait que les assureurs recourent à des approches distinctes et communiquent des informations de nature différente explique l’indisponibilité de certaines informations pour une partie des entreprises. Nous avons également supposé que le lecteur maîtrisait le concept d’EV.

2014 Embedded Value Results Overview.
Cela vous a-t-il été utile ?