Swiss ORSA - Wave

Article

Swiss ORSA

Défis clés pour l’implémentation et différences avec l’ORSA de Solvabilité II

Ce rapport propose une synthèse des exigences de l’ORSA suisse, souligne les principaux défis qu’elles supposent pour les assureurs suisses, et présente une comparaison avec l’ORSA de Solvabilité II.

05 août 2015

Avec la révision de l’Ordonnance suisse sur la surveillance OS en 2015, la FINMA exige des assureurs suisses qu’ils mènent une « Evaluation interne des risques et de la solvabilité » (Own Risk and Solvency Assessment, ORSA) en plus du reporting requis aux termes du Test suisse de solvabilité (SST). La FINMA a par la suite introduit l’ORSA avec la publication d’un document de consultation le 8 juillet 2015 (Circulaire 2016/xx ORSA) qui propose des indications fondées sur des principes. La FINMA ne donne pas de description détaillée quant aux modalités de mise-en-œuvre d’une ORSA mais insiste sur les principales exigences en la matière, laissant ainsi aux assureurs le soin de définir leur processus ORSA.

La définition et le concept de l’ORSA suisse sont largement cohérents avec l’ORSA de Solvabilité II, notamment en incluant le fait que l’ORSA devrait offrir une vision prospective, cohérente et globale du profil de risque des assureurs, que le modèle ORSA est utilisé comme une partie intégrante de la stratégie commerciale et qu’il est pris en compte dans les décisions stratégiques des assureurs.

Swiss ORSA - Exigences de l’ORSA suisse et principaux défis pour les assureurs suisses
Cela vous a-t-il été utile ?

Sujets connexes