L’impact de l’automatisation sur l’emploi en Suisse

Etudes et publications

La restructuration crée des emplois

L’impact de l’automatisation sur l’emploi en Suisse

Une nouvelle étude de Deloitte montre que les effets positifs de l’automatisation en Suisse n’ont pas seulement triomphé dans le passé, mais devraient aussi prévaloir dans le futur.

Dans le passé, les progrès technologiques ont principalement eu des répercussions positives : malgré l’automatisation croissante des activités, au total 800 000 nouveaux postes de travail ont vu le jour sur le marché suisse ces 25 dernières années.

L’automatisation s’est certes substituée à certaines activités, mais elle a aussi accru la demande de nouvelles ressources humaines.
C’est pourquoi à l’avenir, le travail ne devrait pas manquer. Bien au contraire : selon les estimations, environ 270 000 nouveaux postes de travail devraient être créés en Suisse d’ici 2025.

Néanmoins, le marché du travail est en mutation compte tenu de transformation structurelle actuellement en cours : l’automatisation conduit à l’échange de postes de travail, au sein des divers secteurs d’activités et entre ces secteurs. Pour les employeurs, cela représente à la fois des risques et des opportunités.

Les professions d’avenir sont celles pour lesquelles la créativité et l’interaction entre les hommes et les machines jouent un rôle important.

Sujets pertinents

The robots are coming
Cela vous a-t-il été utile ?