risk survey

Etudes et publications

Gouvernance des tierces parties et gestion des risques

Etude 2016 mondiale : des menaces réelles

Parce que les entreprises s'appuient de plus en plus sur des tiers pour obtenir un avantage concurrentiel, la gouvernance de ces tierces parties et la gestion des risques (TPGRM) émergent en tant que questions fondamentales à l'échelle du conseil d'administration.

Résultats internationaux

Nous avons interrogé 170 cadres supérieurs issus d'entreprises internationales sur les questions et les tendances clés qui influencent leurs approches de gestion et de contrôle du risque lié aux tiers.

Les résultats sont surprenants et montrent que si l'investissement dans le domaine de la gouvernance des tiers et de la gestion des risques s'accroît d'année en année, des manques importants subsistent néanmoins en termes d’outils, de technologies et de processus mis en œuvre, manques qui doivent être comblés afin de réduire les effets négatifs potentiels sur la réputation, les revenus et la valeur pour les actionnaires d’une entreprise.

Rapport

Les résultats de notre étude illustrent comment les stratégies à long terme, telles que l'agilité des entreprises, l'accès aux techniques ou aux connaissances, l'innovation ou d'autres sources d'avantage concurrentiel, amènent les entreprises à optimiser la gestion des risques de tierces parties au sein de leurs écosystèmes globaux.

«Plus de 90% des organisations se sentent mal préparées à gérer le risque inhérent aux tiers.»

Cela vous a-t-il été utile ?