Points de vue

Point de vue sur la Deloitte CFO Survey

Protéger la valeur en période d’incertitude

Les éditions hiver et printemps de l’enquête Deloitte auprès des directeurs financiers révèlent certaines préoccupations familières et donne un aperçu intéressant de la manière dont ces derniers les gèrent. Le risque géopolitique continue d’être une priorité pour les directeurs financiers suisses. En effet la proportion de ces dirigeants qui jugent le niveau d’incertitude de l’environnement économique et financier élevé a augmenté d’un point dans l’édition du printemps de l’enquête, passant à 59%. Alors que le président Trump vient d’achever les cent premiers jours de son mandat, que l’on traverse une année chargée en matière d’élections en Europe et que les négociations pour le Brexit ne font que commencer, ces préoccupations sont naturelles et les résultats électoraux et politiques sur les principaux marchés mondiaux restent incertains.

En tant qu’économie exportatrice, la Suisse peut grandement bénéficier de la croissance du commerce mondial mais elle est également vulnérable lorsque les incertitudes ou le protectionnisme présagent un ralentissement. Les impacts probables du “America First” ou du Brexit sont loin d’être clairs et les directeurs financiers perçoivent aussi une grande incertitude chez d’autres partenaires commerciaux majeurs de la Suisse, dont la France et l’Italie.

L’important niveau de préoccupation sur la scène internationale est compensé par une confiance accrue en la performance de l’économie suisse. À l’échelle nationale, les craintes les plus vives d'une récession qui aurait résulté du choc des taux de change 2015 se sont estompées. Neuf directeurs financiers suisses sur dix ne prévoient pas de récession dans les deux prochaines années.

L’édition du printemps de l’enquête indique que le contexte commercial international imprévisible pourrait assombrir les perspectives des flux monétaires. Bien que le sentiment parmi les directeurs financiers soit mitigé et le consensus concernant les revenus reste fortement positif, il est aussi reconnu que la croissance des revenus en 2017 sera sans doute obtenue au prix d’une érosion des marges. La pression sur les marges et les prix a grimpé de quatre places et se retrouve au troisième rang dans la liste des risques majeurs que les directeurs financiers prévoient pour leur société sur l’horizon de prévision de douze mois. La confiance accordée à l’investissement est aussi ébranlée. Malgré de faibles taux d’intérêt record qui produisent un environnement financier externe attrayant, peu de directeurs financiers s’attendent maintenant à une hausse du niveau des remplacements et des nouveaux d’investissement au cours de l’année à venir, comparé à l’édition de l’hiver de l’enquête.

Avec une incertitude mondiale qui freine les perspectives de croissance internationale et des attentes d’une croissance modeste sur le plan national, il est, plus que jamais, important pour les directeurs financiers d’aider leur entreprise à générer une valeur maximale à partir des opérations existantes. Généralement, les directeurs financiers semblent penser qu’ils disposent dans leur boîte à outils financiers des moyens pour surmonter les incertitudes et rester confiants quant à leur capacité d’améliorer les flux de trésorerie d’exploitation au cours des douze prochains mois. Redoubler d’efforts dans la réduction des coûts est une pratique mise en avant par une proportion croissante de directeurs financiers qui partagent l’opinion que les dépenses discrétionnaires seront réduites au prochain trimestre.

La gestion du fonds de roulement est un sujet qui est moins souvent débattu mais qui peut être un outil puissant pour améliorer les flux de trésorerie. La gouvernance quotidienne et l’efficacité opérationnelle des politiques relatives au délai moyen d’encaissement des comptes clients (DSO) et au délai moyen de règlement des comptes fournisseurs (DPO) peuvent être complexes et fastidieuses. La supervision est plus complexe lorsqu’un plus grand nombre de parties prenantes peuvent négocier des termes de règlement sur mesure pour leurs clients ou des contrats individuels. Avec une prolifération des différentes conditions de paiement en place, le maintien de la conformité peut devenir plus onéreux. Il est plus difficile de détecter les violations et de garantir une transparence si des échéances de recouvrement sont manquées ou si des opportunités de paiement plus généreuses pour l’acheteur ne sont pas complètement mises à profit.

Les objectifs de recouvrement de comptes, un levier majeur pour dynamiser les flux de trésorerie d’exploitation, sont difficiles à atteindre sans le contrôle effectif de la politique DSO. Même lorsque le principal indicateur de performance DSO est atteint, une fuite d’espèces peut se produire lorsque les clients bénéficient d’escomptes, même s’ils paient en dehors du délai convenu de règlement anticipé.

Une révision des conditions de paiement, à la fois pour le vendeur et l’acheteur, peut rapidement mettre en évidence les zones qui nécessitent d’être renforcées pour protéger la valeur, cerner les zones qui présentent le risque le plus élevé et révéler des opportunités de simplification et d’atténuation des risques à travers une harmonisation des conditions de paiement.

Les processus d’approvisionnement et de commande jusqu’à l’encaissement sont un terreau fertile pour une automatisation ultérieure via la robotique. Les entreprises qui ont adopté avec succès la robotique, motivées par des raisons communes d’une plus grande précision et de coûts plus faibles, ont fait état de résultats remarquables incluant l’élimination au sein de leurs processus de certains de leurs échecs relatifs à la qualité les plus importants.

Lorsque les marges et les flux de trésorerie sont sous pression, les directeurs financiers, Dans leur rôle en tant que protecteur de la valeur, peuvent constater qu’une gouvernance efficace et que l’automatisation de la gestion du fonds de roulement peuvent être des alliés puissants pour une organisation qui doit protéger ses liquidités.

Nous espérons que vous trouvez ces perspectives pertinentes et utiles et recevrons avec plaisir vos contributions à la discussion des points soulevés dans l’enquête CFO.

Cela vous a-t-il été utile ?

Sujets connexes