Global Powers of Luxury Goods 2014

Etude

Global Powers of Luxury Goods 2014

In the hands of the consumer

A en croire les nombreux travaux sur le sujet, le luxe résiste encore et toujours à la crise. Examinant les données des 75 plus grandes entreprises d’articles de luxe, ce rapport offre un éclairage chiffré sur les résultats du secteur. Au cours de l’année 2012 et du premier semestre 2013, la demande est restée forte malgré le ralentissement global de l’économie.

Accès rapide

Et pour la suite ? Les perspectives mondiales détaillées dans le rapport donnent un aperçu des potentiels de croissance du secteur par zone géographique, un regard sur les activités M&A ainsi qu’un tour d’horizon des grandes tendances de l’industrie. Parmi ces dernières :

  • Les marques du luxe ont tardé à prendre le tournant de l’e-commerce, considérant que l’expérience client spécifique à ce secteur était difficile voire impossible à reproduire sur Internet. En fin de compte, elles devront proposer une expérience d’achat interactive et stimulante, de la boutique au mobile. Sans oublier de relever les défis des réseaux sociaux et de l’omnicanal.
  • En raison de la faiblesse des conjonctures internes, la croissance des revenus du luxe dans certains pays comme la France dépendra largement des chiffres du tourisme.
  • La démocratisation du luxe reste un enjeu majeur pour les marques, qui désirent à la fois élargir leur potentiel de clients sans pour autant perdre de leur caractère exceptionnel.