Secteur minier

Les entreprises font face à des incertitudes géopolitiques, à la volatilité du prix des matières premières et à un manque de prédictibilité des politiques énergétiques. Dans ce contexte, les besoins d’investissements en infrastructures en Afrique sont pharaoniques pour les 25 années à venir.