deloitte-barometre

Etude

Baromètre – Les ETI françaises à l’offensive

Autonomes et tournées vers l’international, les ETI, un modèle de pérennité

En partenariat avec L’Usine Nouvelle, ce baromètre, conduit auprès de 303 dirigeants, dévoile la personnalité des ETI françaises et décrit les caractéristiques d’un tissu économique particulièrement dynamique. Dans l’environnement économique actuel, la majorité des dirigeants d’ETI affirment leur optimisme et affichent au premier rang de leurs priorités leur rentabilité et la maîtrise des coûts.

Parmi les tendances observées :

  • Pour atteindre leurs objectifs de développement, les priorités stratégiques gravitent en premier lieu autour de préoccupations de rentabilité (51%), de croissance du chiffre d’affaires (42%) et de réduction des coûts (40%). La R&D et l’innovation n’arrivent qu’au 4e rang des priorités stratégiques pour près d’un tiers des dirigeants (31%).
  • Une ETI sur dix engendre 20 à 50% de son chiffre d’affaires grâce à une activité hors hexagone. Par ailleurs, plus l’entreprise est grande, plus la rentabilité réalisée à l’International est élevée.
  • Le financement ne constitue clairement pas un frein à la croissance. 63% des ETI autofinancent leur développement. Le crédit bancaire, cité par 36,2% des entreprises, ne constitue donc plus la seule voie pour le financement de projets.
  • Plus d’un dirigeant d’ETI sur deux (56%) souhaite qu’un membre de sa famille reprenne la direction de l’entreprise lorsque le temps de la succession viendra. Cette volonté est plus forte pour les dirigeants d’entreprises de 1 000 à 5 000 salariés (68% d’entre eux).