Gestion immobilière des villes

Etude

Baromètre de la gestion immobilière des villes

Pour une stratégie de création de valeur

Les collectivités locales sont détentrices d’un patrimoine immobilier et foncier important (242 Mds€ inscrits à l’actif des bilans des communes, départements et régions au seul titre des constructions). Ce patrimoine est essentiel pour assurer leurs missions de service public, structurer l’urbanisation et renforcer leur attractivité économique, touristique et résidentielle.

Aujourd’hui, dans un contexte de finances publiques restreintes, les villes veulent optimiser et rationaliser la gestion de leur parc immobilier : la première édition de notre baromètre met en exergue ces enjeux. Pour analyser les pratiques, cette enquête a été adressée à 259 communes de plus de 30 000 habitants et les 28 communes ayant répondu représentent 2,2 millions d’habitants.

 

 

Parmi les principales tendances observées :
 

  • Dans de nombreuses villes, le patrimoine immobilier et foncier est géré de manière éclatée par plusieurs entités (services techniques, service de l’urbanisme, service des finances). 36 % des répondants déclarent disposer d’une entité unique – direction ou département – responsable de la gestion immobilière pour l’ensemble de la collectivité.
  • Seules 14 % des communes ont mis en place un schéma directeur immobilier, mais plusieurs sont en train de l’élaborer afin d’avoir une vision pilotée et hiérarchisée de leur parc.
  • 21 % des communes font appel à des expertises externes dans leur gestion immobilière.
  • 90 % des villes interrogées ont réalisé des transactions (acquisitions et cessions) sur les trois dernières années. Une très large compte poursuivre ces opérations.
  • 82 % des répondants déclarent avoir entrepris des démarches d’amélioration de la qualité et de la performance énergétique du bâti existant.