european-construction-monitor

Etude

European Construction Monitor 

2016-2017 : Growing opportunities in local markets 

La 6ème édition de notre étude European Construction Monitor indique une légère augmentation des transactions M&A en 2016 dans l’industrie de la construction en Europe. Deux tendances majeures se dégagent sur ce marché : les supply chains sont davantage intégrées par les entreprises, qui se recentrent sur leur marché local et leur cœur de business, tandis que la construction digitale (notamment le Building Information Modeling), s’impose de plus de plus comme un incontournable des prochaines années.

Les principaux enseignements de l’étude :

  • Les fusions et acquisitions dans le secteur de la construction en Europe connaissent une évolution relativement stable : 149 transactions recensées en 2016, contre 144 transactions enregistrées en 2015.
  • La valeur moyenne des transactions individuelles est passée de 241€ millions en 2015 à 203 M€ en 2016.
  • La part des opérations de Private Equity semble se stabiliser autour du quart (26,8% en 2016 et 26,4% en 2015) des transactions totales.
  • Les opérations de diversification représentent, en 2016, 27% de l’ensemble des opérations, contre 31,3% en 2015.
  • A mesure que les entreprises européennes de construction se recentrent sur leurs marchés locaux et leur cœur de business, les supply chains sont de plus en plus intégrées.
  • La construction digitale va atteindre un premier seuil de maturité dans les années à venir.
  • Le Brexit et l’élection de Donald Trump n’auront pas d’effets négatifs majeurs sur le secteur de la construction. Au contraire, les grands travaux de rénovation des infrastructures annoncés par Donald Trump devraient constituer une opportunité pour les entreprises européennes.
     

European Construction Monitor

2016-2017 : Growing opportunities in local markets