La France reste en tête du classement 2014

Communiqué de presse

La France reste en tête du classement 2014, avec trois groupes français parmi les cinq premiers acteurs de la construction en Europe

Etude Deloitte " European Powers of Construction " - 12ème édition

Neuilly-sur-Seine, le 20 juillet 2015

Deloitte publie la 12ème édition de son étude annuelle « European Powers of Construction » (EPoC) qui dresse un état des lieux du marché de la construction en Europe et présente le classement des principaux groupes cotés de ce secteur sur la base des comptes 2014. Ces travaux comportent également une analyse détaillée des 20 premiers acteurs du classement.

2014 : année de reprise de croissance pour l'industrie de la construction en Europe

Après 5 ans de contraction du marché continue, l'industrie de la construction en Europe est sortie de la récession et a connu, en 2014, une croissance modérée de 0,8 % soit un total de 1370 milliards d'euros d'investissements. Et selon les prédictions de la Commission Européenne, cette tendance devrait se poursuivre les années à venir pour atteindre 2,1 % en 2015 et 3,5 % en 2016. Néanmoins, le secteur affronte cette nouvelle période avec prudence au vu des difficultés rencontrées les années précédentes.

 

Depuis 2012, l'Allemagne, la France et le Royaume-Uni représentent les pays où le marché de la construction est le plus important d'Europe avec 54 % des investissements totaux. Alors qu'en France, les investissements restent stables (250 milliards d'euros) depuis 2011, les chiffres de l'Allemagne (292 milliards d'euros) et du Royaume-Uni (200 milliards) ont augmenté respectivement de 14 % et 33 %. En revanche, l'Espagne a réduit ses investissements de presque 34 % depuis 2011 et 50 % depuis 2007.

 

Les groupes français en tête du classement

La France maintient sa première place en hissant trois de ses entreprises parmi le Top 5, bien que le chiffre d'affaires cumulé de celles-ci soit en baisse de 2 % par rapport à 2013. Avec un chiffre d'affaires cumulé de plus de 85 milliards d'euros, Vinci, Bouygues et Eiffage occupent respectivement la première, la troisième et la cinquième place. Les deux groupes étrangers qui se placent aux premiers rangs sont le groupe espagnol ACS, qui se place en deuxième position et le groupe suédois Skanska, qui est quatrième.

 

Les groupes français restent également en tête du classement par leur capitalisation boursière, alors que le marché français de la construction est soumis à une conjoncture plus difficile que dans les autres pays d'Europe.


« Le marché de la construction reste difficile en France, avec notamment la réduction des investissements des collectivités locales. A contrario, au niveau mondial, les besoins en infrastructures sont considérables et ceci constitue une très belle opportunité de croissance pour les groupes de construction », commente Marc de Villartay, Associé spécialiste de la Construction chez Deloitte.

Priscille Holler - Relations Presse Deloitte - + 33 (0)1 55 61 48 65

Laura Sergeant - Agence Rumeur Publique - + 33 (0)1 55 74 52 35

A propos de Deloitte

Deloitte fait référence à un ou plusieurs cabinets membres de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société de droit anglais (« private company limited by guarantee »), et à son réseau de cabinets membres constitués en entités indépendantes et juridiquement distinctes. Pour en savoir plus sur la structure légale de Deloitte Touche Tohmatsu Limited et de ses cabinets membres, consulter www.deloitte.com/about. En France, Deloitte SAS est le cabinet membre de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, et les services professionnels sont rendus par ses filiales et ses affiliés.

© 2015 Deloitte SAS