Les secteurs financiers et high-tech confirment leur attractivité auprès des étudiants

Communiqué de presse

Les secteurs financiers et high-tech confirment leur attractivité auprès des étudiants

« L’entreprise idéale de demain » - 5e édition

Neuilly-sur-Seine, mardi 5 mai 2015

Dans un monde de plus en plus connecté où les candidats sont mieux informés, sont plus visibles et par conséquent plus convoités, les entreprises doivent adapter leurs méthodes de recrutement aux valeurs privilégiées par les nouvelles générations. Dans ce contexte, Deloitte et JobTeaser.com dévoilent les résultats de la 5ème édition de l’étude « Entreprise idéale de demain ». Menée auprès de 997 étudiants de grandes écoles et d’universités, cette étude dresse un panorama des attentes et aspirations des leaders de demain et permet de dessiner le portrait de l’entreprise idéale de cette nouvelle génération.

  • Les grandes entreprises sont fortement plébiscitées (59 %) et gagnent 12 points par rapport à 2014
  • L’environnement de travail international reste un incontournable (88 %)
  • Le secteur d’activité est le premier critère de choix de l’entreprise pour 39 % des étudiants interrogés, devant la réputation de l’entreprise (30 %) et la marque employeur (24 %)
  • La finance, l’industrie et les nouvelles technologies, top 3 des secteurs de prédilection des futurs diplômés
  • 92 % des étudiants interrogés considèrent la rémunération comme source de motivation avec un salaire moyen idéal de 34,6 k€ pour démarrer
  • Les prétentions salariales des femmes sont inférieures de 9% à celles des hommes

« Selon notre étude, l’entreprise idéale se doit de répondre aux multiples attentes des futurs diplômés : internationale de préférence, avec une rétribution attractive et un milieu de travail convivial. Les étudiants désirent travailler dans une entreprise privilégiant les valeurs d’esprit d’équipe, de créativité et d’innovation, et respectant aussi l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Aujourd’hui les candidats ne sont plus à la recherche d’une carrière, ils sont à la recherche d’une expérience », estime Nicolas Lombard, Co-fondateur de JobTeaser.com.

L’entreprise : un lieu d’épanouissement avec de fortes interactions avec l’international


Huit étudiants sur dix ont une image globalement positive du monde de l’entreprise qu’ils considèrent comme un lieu d’épanouissement. De même, leur première expérience au sein de l’entreprise a amélioré l’image qu’ils en avaient pour plus de six étudiants sur dix (64 %).

 

Confirmant les tendances observées dans la récente étude Deloitte & Cadremploi sur la qualité de vie au travail, les futurs actifs sont à la recherche de reconnaissance de leur travail, de missions exaltantes et de convivialité dans leur milieu de travail.

 

Cette année encore, les grandes entreprises sont fortement plébiscitées et gagnent 12 points par rapport à 2014. Près de deux tiers des étudiants interrogés (59 %) souhaitent ainsi débuter leur carrière au sein d’une grande entreprise contre 47 % en 2014. Ce souhait peut notamment s’expliquer par la forte volonté d’évoluer dans un environnement international (88 %), environnement que les étudiants identifient plus facilement aux grandes entreprises.

 

 

Les secteurs financiers et high-tech attirent de plus en plus les futurs diplômés

Les effets de la crise financière commencent à s’estomper, ainsi le secteur de la finance confirme son retour sur le devant de la scène ; il arrive en tête du classement des secteurs avec 17 % des voix (16 % en 2014). L’industrie est le second secteur le plus attractif (14 %), suivie par le secteur high-tech qui progresse de 2 points (12 %). On note que le secteur des services recule dans le classement (11 % contre 14 % en 2014 et 21 % en 2013).

 

Parallèlement, les directions financières, tout secteur confondu, conservent leur pouvoir d’attraction pour près d’un quart des étudiants interrogés (25 %). En effet, la finance d’entreprise, en tant que voie royale de la direction générale reste fortement plébiscitée. L’étude pointe également une forte progression des directions des systèmes d'information (+5 points), signe de la vitalité de cette filière qui continue de recruter beaucoup de jeunes diplômés.

 

 

L’esprit d’équipe et le développement professionnel, valeurs primordiales pour les jeunes

Cette année, c’est encore la valeur d’esprit d’équipe et de communauté (13%) qui est recherchée en premier lieu par les nouvelles générations, suivie de près par le développement professionnel (12 %), l’esprit d’innovation (11 %) et le respect de l’équilibre vie privée et vie professionnelle (10 %). Les étudiants expérimentent davantage les travaux en mode projet et en équipe pendant leur cursus, ils souhaitent ainsi retrouver cette valeur de partage et de communauté au sein de leur future entreprise.

 

L’intérêt et la diversité des missions restent le premier critère de choix pour un poste. Les perspectives d’évolutions passent de la 5ème à la 2ème position cette année, en cohérence avec leur volonté de rejoindre une grande entreprise à forte dimension internationale pouvant leur offrir un cadre où ils pourront se former et évoluer.

 

 

La rémunération n’est plus le premier critère en termes de rétribution

Si la rémunération reste toujours une source de motivation pour 92% des étudiants, leurs attentes principales en termes de rétribution globale ne portent plus sur le monétaire mais sur l’intérêt du travail, le développement de carrière et l’équilibre de vie.

 

Pour les futurs actifs, la rémunération doit reconnaître la performance (38 %), la compétence (29 %) et le potentiel (17 %), et pour un étudiant sur deux l’équité est le critère primordial dans la définition du niveau de rémunération, comme l’an passé.

 

Le salaire idéal des futurs diplômés est en moyenne de 34,6k€, et l’étude montre qu’il existe toujours une différence entre les attentes des hommes et celles des femmes en termes de rémunération puisque les prétentions salariales des femmes sont inférieures de l’ordre de 9 % à celles des hommes.

 

« Les Directions des Ressources Humaines peinent à s’adapter aux spécificités du marché du travail actuel. Il est essentiel que les entreprises se réinterrogent sur l’efficacité des dispositifs de reconnaissance de la performance pour être en ligne avec les aspirations de leurs futurs salariés. Il faut aussi que les méthodes de recrutement soient plus transparentes : ainsi les jeunes parviendront à transmettre plus facilement leur motivation lors des entretiens et démontrer leur adéquation avec le poste. », conclut Philippe Burger, Associé Conseil responsable Capital Humain chez Deloitte.

Contacts

Julia Debienne - Relations Presse Deloitte - + 33 (0)1 55 61 41 69

Marie Goislard - Agence Rumeur Publique - + 33 (0)1 55 74 52 33

Méthodologie

Réalisée entre le 23 mars et le 13 avril 2015 par les cabinets Deloitte et JobTeaser.com au travers d’un questionnaire en ligne anonyme, l’étude a été menée auprès de 997 étudiants. Parmi ces répondants 89 % connaissent le monde de l’entreprise au travers d’un stage.

A propos de Deloitte


Deloitte fait référence à un ou plusieurs cabinets membres de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société de droit anglais (« privatecompanylimited by guarantee »), et à son réseau de cabinets membres constitués en entités indépendantes et juridiquement distinctes. Pour en savoir plus sur la structure légale de Deloitte Touche Tohmatsu Limited et de ses cabinets membres, consulter www.deloitte.com/about. En France, Deloitte SAS est le cabinet membre de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, et les services professionnels sont rendus par ses filiales et ses affiliés. Deloitte fournit des services professionnels dans les domaines de l’audit, de la fiscalité, du consulting et du financial advisory à ses clients des secteurs public et privé, quel que soit leur domaine d’activité. Fort d’un réseau de firmes membres dans plus de 150 pays, Deloitte allie des compétences de niveau international à un service de grande qualité afin d’aider ses clients à répondre à leurs enjeux les plus complexes. Nos 210 000 professionnels sont animés par un même objectif, faire de Deloitte la référence en matière d’excellence de service. En France, Deloitte mobilise un ensemble de compétences diversifiées pour répondre aux enjeux de ses clients, de toutes tailles et de tous secteurs – des grandes entreprises multinationales aux microentreprises locales, en passant par les entreprises moyennes. Fort de l’expertise de ses 9 000 collaborateurs et associés, Deloitte en France est un acteur de référence en audit et risk services, consulting, financial advisory, juridique & fiscal et expertise comptable, dans le cadre d’une offre pluridisciplinaire et de principes d’action en phase avec les exigences de notre environnement.
© 2015 Deloitte SAS

A propos de JobTeaser.com


Start-up fondée il y a 7 ans par Nicolas Lombard et Adrien Ledoux, JobTeaser.com est aujourd’hui le leader du recrutement des étudiants et jeunes diplômés, avec 150 clients (dont la moitié du CAC 40), 220 000 inscrits, 600 000 visiteurs uniques par mois, et près de 100 écoles partenaires.
Grâce à sa levée de fonds de plus de 3 millions d’euros finalisée en janvier 2015 auprès de Seventure Partners, JobTeaser.com entame aujourd’hui une nouvelle phase de son développement en ayant pour objectif de devenir l’acteur européen de référence sur le marché du recrutement des jeunes talents.
« Notre mission a toujours été de faciliter et réinventer l’insertion professionnelle des étudiants et jeunes diplômés » Adrien Ledoux, Co-fondateur de JobTeaser.com
Site de référence pour les étudiants et jeunes diplômés, JobTeaser.com allie orientation professionnelle et recherche de stage / 1er emploi.
Sur JobTeaser.com, vous pourrez découvrir plus de 200 métiers de 150 entreprises de tous les secteurs et toutes les tailles, obtenir des conseils pour préparer votre projet professionnel et vos entretiens d'embauche, trouver l’offre de stage / emploi qui vous correspond, ou encore vous faire repérer par les recruteurs en interagissant avec eux lors de chats live.
Pour en savoir plus : www.jobteaser.com