Communiqué de presse

Construction de bureaux : La production neuve chute de 12% malgré un niveau élevé de mises en chantier porté par la forte activité du marché parisien

Grand Paris Office Crane Survey – Summer 2016

Neuilly-sur-Seine, mardi 5 juillet 2016

La 26ème édition de l’étude Grand Paris Office Crane Survey souligne la centralité du marché des bureaux neufs de la Métropole. A l’heure où la dynamique métropolitaine se met en place, la production de bureaux n’a jamais été aussi concentrée : près de la moitié des surfaces en chantier de la Métropole se situe désormais sur le territoire de la Ville de Paris. Malgré la forte activité du marché parisien et la reprise de l’activité à La Défense, la vague historique de livraisons qui s’est achevée cet hiver fait chuter l’encours de production neuve de 12%. Le niveau de production, à 1,3 million de m² au 31 mars 2016, redescend ainsi à la moyenne historique de l’étude pour la première fois depuis 2012.

« Le très faible niveau de surfaces disponibles à livrer en 2016 ne permettra pas de détendre les marchés locatifs hyper-centraux. L’année 2017 apportera des volumes de surfaces conséquents à Paris, principalement en dehors des quartiers historiques. Ces livraisons ne permettront néanmoins pas à des utilisateurs à la recherche de surfaces de qualité à loyer attractif d’héberger leur activité. Le retour préalable du «gris », que nous appelions dans notre précédente étude, s’est réalisé à Londres cet hiver ; souhaitons que Paris le connaisse dans les six prochains mois.», commente Brice Chasles, Associé Real Estate Advisory chez Deloitte.

Priscille Holler - Relations Presse Deloitte - + 33 (0)1 58 37 93 76
Claire Ciangura - Agence Rumeur Publique - + 33 (0)1 55 74 52 12

Télécharger l'étude

Paris : niveau historique de la production neuve

Le niveau élevé de l’encours de production est le fruit d’un pic de mises en chantier observé à Paris ces six derniers mois. Dix-sept opérations totalisant 240 000 m² ont ainsi été lancées cet hiver. Paris totalise deux-tiers des surfaces mises en chantier de la Métropole. Les 14ème et 15ème arrondissements concentrent à eux-seuls un tiers des nouveaux chantiers parisiens, dans seulement trois programmes. Les lancements «en blanc²», schémas classiques pour les nouveaux chantiers intra-muros, représentent 210 000 m².

Portée par le dynamisme des mises en chantier, la production neuve parisienne représente désormais 46% des surfaces en chantier de la Métropole. La production parisienne est concentrée dans les secteurs secondaires de la capitale : les 12ème, 13ème, 14ème, 15ème, 17ème (hors QCA) et 19ème arrondissements totalisent ainsi 70% de l’encours de production et près de trois-quarts des disponibilités.

Peu de livraisons sont survenues ces six derniers mois à Paris : seulement 65 000 m² ont été livrés dans quatre opérations. Paris ne contribue donc qu’à hauteur de 12% à la vague de livraisons de l’hiver. Parmi les opérations livrées, le taux de pré-commercialisation est très élevé et moins de 8 000 m² restent disponibles. Sous peu, une offre abondante va arriver sur le marché : au 31 mars 2016, près de 370 000 m² en chantier sont disponibles à horizon 2017, dont 85 000 m² à livrer d’ici la fin de l’année.

L’Ouest parisien : vague de livraisons et chute de l’encours de production

La production neuve dans le département des Hauts-de-Seine enregistre une baisse de 33% en six mois pour atterrir à 470 000 m², très en deçà de la moyenne constatée dans l’étude. Seul le secteur des Affaires de l’Ouest se maintient à un niveau de production légèrement au-dessus de la moyenne historique. L’activité repart à La Défense suite aux lancements cet hiver de deux nouveaux programmes supérieurs à 45 000 m² chacun. En revanche, le reste des Hauts-de-Seine enregistre un point bas avec seulement 100 000 m² en chantier.

Le volume des mises en chantier, en dessous de la moyenne historique, connaît cependant un rebond par rapport à l’édition précédente. L’activité sur la période a largement été portée par le retour d’opérations significatives à La Défense avec le lancement de la tour Trinity et la rénovation de l’ensemble immobilier Window (ex-Elysées Défense). Le quartier d’affaires contribue à 70% du volume mis en chantier cet hiver dans l’Ouest parisien.

En l’absence d’importantes mises en chantier, la chute de la production neuve s’explique principalement par un volume de livraisons sans précédent. Près de 360 000 m² neufs sont venus accroitre le parc de bureaux des Hauts-de Seine cet hiver, soit le double du niveau moyen des livraisons dans l’Ouest parisien. Trois programmes d’envergure ont été livrés : Citylights à Boulogne-Billancourt, l’Eco Campus de Chatillon et l’ensemble Eole du Campus Evergreen à Montrouge, tous intégralement pré commercialisés.

L’activité locative a été quasiment inexistante cet hiver avec seulement 3 000 m² placés.

Le Nord et l’Est de Paris : absence totale de mises en chantier

Pour la première fois depuis la première publication du Grand Paris Office Crane Survey, les départements de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne n’ont vu apparaître aucune nouvelle grue cet hiver. La production neuve enregistre mécaniquement un fort recul de 30% en six mois.

En parallèle, le niveau des livraisons est élevé, principalement en raison de l’achèvement des 55 000 m² de la deuxième tranche du siège de SFR à Saint-Denis. Au cours des six prochains mois, l’encours de production risque de connaître une nouvelle baisse : la livraison attendue de près de 160 000 m², dont seulement 9 000 m² étaient encore disponibles au 31 mars 2016, dans trois opérations met ainsi en tension le marché locatif des secteurs à loyers historiquement plus attractifs.

Toutefois, la demande placée est restée très limitée cet hiver avec moins de 11 000 m² placés dans deux opérations. En l’absence de lancement de campus « clef en main », l’activité a donc été quasi-inexistante.

Les marchés londoniens : dynamisme de l’activité de construction

La production neuve de bureaux dans le centre de Londres, en hausse de 28% en six mois, est au plus haut depuis 2008. Les surfaces en chantier ont presque doublé au cours des dix-huit derniers mois pour atteindre le niveau d’activité de la Métropole du Grand Paris, avec 1,3 million de m² au 31 mars 2016. Ce dynamisme devrait permettre de répondre au faible niveau de disponibilités constaté depuis plusieurs éditions dans la capitale britannique.

Le niveau des mises en chantier est historiquement haut avec 51 nouvelles grues apparues cet hiver. C’est le plus grand nombre de mises en chantier depuis 20 ans. La production nouvelle a connu un dynamisme sans précédent à La City où 270 000 m² ont été lancés en six mois.

En combinant les opérations actuellement en construction et celles qui sont sur le point d’être lancées, près de 3,5 millions de m² devraient être livrés au cours des cinq prochaines années, diversifiant le choix pour les entreprises et limitant la tendance haussière des valeurs locatives.

Alors que la question de l’attractivité de la place de Londres se pose au lendemain du vote pour le Brexit, l’absorption voire la correction de ce niveau record d’offre futur, devra être observée au cours des prochains mois.

L'étude complète est disponible ici.

Méthodologie :

Le Paris Crane Survey, publié par Deloitte, a été réalisé en collaboration avec la société Explore et grâce à l’appui de Business Immo. Cette étude recense de façon exhaustive toutes les opérations neuves et les restructurations de bureaux « en blanc », de plus de 1 000 m², en chantier sur le territoire de la Métropole du Grand Paris, ainsi que celles qui ont été livrées au cours des six derniers mois, soit entre le 1er octobre 2015 et le 31 mars 2016.

A propos de Deloitte

Deloitte fait référence à un ou plusieurs cabinets membres de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société de droit anglais (« private company limited by guarantee »), et à son réseau de cabinets membres constitués en entités indépendantes et juridiquement distinctes. Pour en savoir plus sur la structure légale de Deloitte Touche Tohmatsu Limited et de ses cabinets membres, consulter www.deloitte.com/about. En France, Deloitte SAS est le cabinet membre de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, et les services professionnels sont rendus par ses filiales et ses affiliés

© 2016 Deloitte SAS, Membre de Deloitte Touche Tohmatsu Limited