Etude européennes sur l'assurance automobile - 2e édition

Communiqué de presse

D'ici à 2020, l’assurance automobile connectée en Europe dépassera les 15 milliards d’euros, soit 17% du marché européen de l’assurance automobile

Etude européenne Deloitte sur l’assurance automobile - 2e édition

Neuilly-sur-Seine, mardi 15 novembre 2016

Deloitte publie, pour la deuxième année consécutive, une étude sur l’assurance automobile en Europe, réalisée auprès d’environ 15 000 consommateurs et dans 11 pays (Autriche, Belgique, France, Allemagne, Irlande, Italie, Pologne, Pays-Bas, Espagne, Suisse et Royaume-Uni). Dans un contexte de marché de plus en plus standardisé et volatil, l’avènement de l’assurance connectée est une opportunité pour les assureurs de passer d’une proposition de valeur centrée sur la gestion des sinistres à une gamme de services plus large autour de l’expérience de la mobilité. Une opportunité de fidéliser leurs assurés autrement que par le seul prix. Les résultats de l’étude montrent que les assurés européens sont prêts pour une nouvelle offre d’assurance où les assureurs ne seraient plus uniquement des porteurs de risques. Dans cette optique, le rapport explore les possibilités offertes aux assureurs pour réinventer la relation client.

Contacts

Priscille Holler - Relations Presse Deloitte - 01 58 37 93 76

Hugues Morette - Agence Rumeur Publique - 01 55 74 52 22

Télécharger l'étude

Le potentiel du marché de l’assurance connectée

« Les objets connectés deviennent une partie intégrante de notre quotidien. La plupart des industries se sont emparées de cette nouvelle tendance pour renforcer les liens avec leurs clients. Les assureurs automobiles, confrontés à un marché de plus en plus concurrentiel, ne sont pas en reste. L’Italie et le Royaume-Uni avaient ouvert la voie par le biais de la télématique. L’adoption de ces nouvelles offres dépendra de l’acceptation par les consommateurs, qui évoluera à des vitesses différentes selon les pays», commente Michel de la Bellière, Associé Industrie financière et co-responsable Assurance EMEA chez Deloitte.

Deloitte évalue le potentiel du marché de l’assurance connectée à 15 milliards d’euros en Europe. Ce potentiel est le reflet à la fois de la volonté exprimée de partager des données et du taux de rotation des polices d’assurance projeté dans chacun des pays. La digitalisation de l’économie et les changements réglementaires ont pour conséquence une plus grande volatilité des consommateurs et l’assurance n’est pas en reste. Les assurés ont noté de 0 à 10 leur volonté de changer d’assureur. La moyenne des assurés européens est passée de 3,7 en 2015 à 4,5 en 2016.

En France également, la volonté de changer d’assureur a augmenté par rapport à l’an dernier en cohérence avec la moyenne européenne. Alors que l’effet de la loi Hamon ne s’est pas encore fait complètement ressentir, la baisse de la rentabilité du marché devrait déclencher une augmentation des prix qui permettra d’accélérer la transition. Mais les consommateurs français accordent une forte valeur à leurs données de conduite et sont encore peu enclins à les partager malgré le lancement de premières offres télématiques.

En Europe, l’Italie, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne et l’Espagne présentent les potentiels de développement de l’assurance connectée les plus forts. Avec 27% de part de marché en 2020, l’Italie est de loin le marché ayant le plus de potentiel pour l’assurance automobile connectée ; les polices d’assurance télématiques y occupent déjà 15% du marché et les consommateurs italiens sont les moins réticents des Européens à l’idée de partager leurs données.

Les consommateurs européens apparaissent beaucoup plus enclins à partager leurs données de conduite que les données provenant des médias sociaux. Il peut être complexe pour les compagnies d’assurance - aussi puissantes qu’elles puissent être - de collecter et d’utiliser les données sociales pour créer de nouvelles relations avec les clients existants.

Les services au cœur de l’assurance connectée

Le prix constitue actuellement le principal argument de vente des assurances télématiques. Au-delà d’une approche sur la réduction des prix, il est important pour les assureurs de proposer des produits d’assurance automobile connectée embarquant des services personnalisés à forte valeur ajoutée perçue par le client.
:Plus de la moitié des personnes interrogées à travers l’Europe répondent qu’elles sont prêtes à partager leurs données pour bénéficier d’au moins un des quatre services suivants :

  • une assistance dépannage gratuite,
  • une assistance automatique en cas d’urgence,
  • la notification de vol et la récupération du véhicule,
  • des services gratuits pour la vidange et la voiture à partir d’un certain nombre de points récoltés grâce à une bonne conduite.

« Les assurés européens sont prêts pour une nouvelle offre d’assurance où les assureurs ne seraient plus uniquement des porteurs de risques. L’assurance automobile connectée ouvre aux assureurs la perspective de passer d’une proposition de valeur centrée sur la gestion des sinistres à une gamme de service plus large autour de l’expérience de la mobilité. Une opportunité de fidéliser leurs assurés autrement que par les prix. Cela implique d’attaquer de front les problématiques d’éthique relatives au partage de données, à la compréhension des besoins clients et à la construction d’infrastructures Big data », déclare Michel de la Bellière, Associé Industrie financière et co-responsable Assurance EMEA chez Deloitte.

Méthodologie

Cette enquête a été menée en avril 2016 par ResearchNow par le biais d’un questionnaire en ligne auprès de 15 000 personnes en Allemagne, en France, en Italie, au Royaume-Uni, en Espagne, en Irlande, en Suisse, en Pologne, en Belgique, aux Pays-Bas et en Autriche. L'échantillon de personnes répondant à l’enquête a été pondéré pour tenir compte du profil du pays considéré.

A propos de Deloitte

Deloitte fait référence à un ou plusieurs cabinets membres de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société de droit anglais (« private company limited by guarantee »), et à son réseau de cabinets membres constitués en entités indépendantes et juridiquement distinctes. Pour en savoir plus sur la structure légale de Deloitte Touche Tohmatsu Limited et de ses cabinets membres, consulter www.deloitte.com/about. En France, Deloitte SAS est le cabinet membre de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, et les services professionnels sont rendus par ses filiales et ses affiliés

© 2016 Deloitte SAS, Membre de Deloitte Touche Tohmatsu Limited