Communiqué de presse

La nouvelle génération d’entreprises familiales change de cap

Les entreprises familiales à l’heure de la Next Gen
1ère étude Deloitte Europe - Moyen Orient - Afrique

Neuilly-sur-Seine, mardi 31 mai 2016

Deloitte EMEA Entreprises familiales dévoile sa nouvelle étude, basée sur une série d’entretiens réalisés auprès de 92 successeurs de dirigeants d’entreprises familiales dans 19 pays en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. Ces résultats mettent en lumière les intentions des chefs d’entreprises de demain vis-à-vis de l’entreprise familiale dont ils prennent la succession. Transmission, gouvernance, croissance, innovation, risque et respect des valeurs familiales, Deloitte décrypte toutes leurs ambitions et les changements à venir dans leur management.

La succession est-elle synonyme de rupture ?

La succession à la tête d’une entreprise familiale est un tournant qui peut s’avérer délicat : seule 1 entreprise familiale sur 3 parvient à passer la main avec succès à la génération suivante. Ainsi 60% de cette nouvelle génération s’apprêtent à prendre les rênes de la société sans avoir établi de plan de succession. Pourtant, 56% d’entre eux envisagent déjà d’en faire évoluer la stratégie. Ils sont différents de leurs aïeux et le revendiquent car ils sont 80% à penser que leur façon de diriger divergera de celle de leurs prédécesseurs.

« La globalisation de l’économie n’est pas sans conséquences sur les entreprises familiales : un grand nombre d’entre elles se concentreront sur la croissance sur de nouveaux marchés » note Christophe Saubiez, Associé responsable des Entreprises familiales chez Deloitte.

La gouvernance de ces entreprises va vraisemblablement évoluer : ils sont 86% à envisager de tels changements. « Le défi principal pour la nouvelle génération est d’inclure des personnes extérieures à la famille dans leur stratégie » analyse par ailleursChristophe Saubiez.

La tradition entrera-t-elle en conflit avec l’innovation ?

« Les nouvelles générations veulent faire de l’innovation une pièce maîtresse dans la stratégie de croissance », remarque Christophe Saubiez.

Pour 76% des interrogés, l’innovation est l’une des trois premières priorités dans la stratégie de leur entreprise. Faire évoluer le regard de ses prédécesseurs sur l’innovation représente un défi pour les futurs dirigeants. Même si 60% des membres de la famille des interrogés sont au fait de l’innovation, seuls 40% de ceux-ci se disent prêts à prendre le risque qui y est associé. La nouvelle génération entend changer de cap et 51% déclarent avoir un profil plus enclin aux risques, mais ils entendent mieux les gérer que leurs prédécesseurs.

L’indépendance toujours au cœur de la stratégie des entreprises familiales

La nouvelle génération se prépare depuis longtemps à intégrer la direction de l’entreprise : la moitié s’y prépare avant même d’avoir commencé à travailler. S’ils se veulent moins paternalistes que leur aïeux, le respect des valeurs familiales de l’entreprise leur tient à cœur. Ils donnent la note de 4.3 sur 5 quant à l’importance du maintien du caractère familial de leur société. 62% envisagent de ne jamais céder de parts de leur entreprise hors de leur famille.

« Ils veulent fermement garder le contrôle au sein de la famille et considèrent leur indépendance comme capitale » conclut Christophe Saubiez, Associé responsable des Entreprises familiales chez Deloitte.

Contacts

Julia Debienne - Relations Presse Deloitte - + 33 (0)1 55 61 48 65
Hugues Morette - Agence Rumeur Publique - + 33 (0)1 55 74 52 22

L'étude est disponible ici.

Méthodologie

Cette étude a été réalisée auprès d’un panel de 92 représentants de cette nouvelle génération au sein d’une entreprise familiale, en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient, entre mi-janvier et fin mars 2016, sous la forme d’entretiens. Près de la moitié de ces entreprises opère dans le Consumer Business et l’Industrie, l’autre travaille dans le BTP, les services financiers, la télécommunication, les sciences de la vie, l’énergie et la vente au détail.

A propos de Deloitte

Deloitte fait référence à un ou plusieurs cabinets membres de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société de droit anglais (« private company limited by guarantee »), et à son réseau de cabinets membres constitués en entités indépendantes et juridiquement distinctes. Pour en savoir plus sur la structure légale de Deloitte Touche Tohmatsu Limited et de ses cabinets membres, consulter www.deloitte.com/about. En France, Deloitte SAS est le cabinet membre de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, et les services professionnels sont rendus par ses filiales et ses affiliés.
© 2016 Deloitte SAS