la-qualite-du-reporting-financier-des-foncieres-europeennes-atteint-de-nouveaux-sommets

Communiqué de presse

Objectifs atteints ! La qualité du reporting financier des foncières européennes atteint de nouveaux sommets.

Paris, le 6 septembre 2017

A l’occasion de sa conférence annuelle qui se tient à Londres cette semaine, l’European Public Real Estate Association (EPRA) a présenté les résultats de l’étude réalisée par les équipes Immobilier de Deloitte, sur l’application des « Best Practices Recommendations » par les sociétés foncières européennes. La qualité du reporting financier des sociétés immobilières européennes cotées s’est fortement accrue : 85% des foncières de l’indice EPRA (par capitalisation boursière) ont décroché une médaille d’or ou d’argent pour avoir atteint les plus hauts niveaux de conformité avec les Best Practices Recommendations (recommandations pour de meilleures pratiques - BPR) de l’EPRA.

Les résultats ont été déterminés selon une analyse des rapports annuels 2016/17 de 142 foncières européennes réalisée par les équipes Immobilier de Deloitte.

Contacts presse

Priscille Holler
Relations Presse Deloitte 
01 58 37 93 76

Kasia Jasik-Caínzos
EPRA
+32 (0)478 88 79 08

Le directeur général de l’EPRA, Dominique Moerenhout, a déclaré : « Je suis très heureux d’annoncer qu’en 2017, nous avons dépassé les objectifs fixés dans le plan stratégique de l’EPRA. 75% des sociétés couvertes par l’étude ont obtenu une récompense cette année, établissant un nouveau record de conformité. Les sociétés récompensées sont au nombre de 106 et représentent 88% de la capitalisation boursière des sociétés revues. Ce chiffre est à comparer à l’objectif de 90 sociétés que l’EPRA s’était fixé fin 2015 à atteindre en 2018. Ce formidable succès ne signifie pas que nous allons nous reposer sur nos lauriers. Nous allons poursuivre nos actions afin de renforcer la confiance des investisseurs dans les BPR. »

65 médailles d’or BPR EPRA ont été décernées cette année contre 47 en 2016, tandis que 29 médailles d’argent et 12 médailles de bronze ont été octroyées (respectivement 20 et 9 l’an dernier).

Avec 10 médailles d’or et 3 médailles d’argent, la France se situe clairement dans le peloton de tête. Deux foncières françaises ont été récompensées par un « Most Improved Annual Report Award » : Société Française Lyonnaise et Frey.

Le président du comité comptabilité et reporting de l’EPRA et directeur général délégué de Klépierre, Jean-Michel Gault, a déclaré : « Le comité a beaucoup œuvré pour persuader les sociétés qui ne respectaient pas ou que partiellement les recommandations de l’EPRA d’adopter les BPR. Les BPR sont désormais protégés par copyright créant ainsi un cadre de confiance pour les investisseurs et les foncières. Toutefois, il reste encore des foncières à convaincre de l’intérêt d’améliorer la transparence et la qualité de leur reporting financier. »

Les modalités d’évaluation, qui détermine le niveau de la récompense accordée, reflète l’accent mis par les BPR sur six indicateurs-clés de la performance : le résultat EPRA (EPRA Earnings), l’actif net réévalué (NAV - net asset value), l’actif net réévalué triple net (NNNAV), les taux de rendements initiaux, le taux de vacance, et les ratios de coût.

L’indicateur le plus largement utilisé en matière de reporting financier dans le secteur immobilier européen coté est l’EPRA NAV, suivi de près par le résultat EPRA et la NNNAV.

L’étude met en évidence une progression continue de l’application des BPR. Ainsi, à périmètre constant, le score moyen est passé de 53% en 2014 à 73% en 2017 et le nombre de médailles d’or a quasiment doublé sur cette période.

Emmanuel Proudhon, associé chez Deloitte France, a déclaré : « Ces excellents résultats ont été obtenus grâce aux actions conjuguées de l’EPRA et de Deloitte, comme les ateliers organisés à Berlin, Londres, Madrid et Stockholm. Pour la première fois l’an dernier, les foncières ont reçu un relevé individuel, préparé par Deloitte et l’EPRA, détaillant le niveau de conformité de leur rapport annuel. Ces relevés leur ont permis d’identifier directement les zones d’amélioration. Ces initiatives ont fait progresser de manière très visible la conformité de l’information financière des foncières européennes avec les recommandations de l’EPRA. »

Au sujet de l’EPRA

L’EPRA, « European Public Real Estate Association », est la voix du secteur immobilier européen coté en bourse. L’association compte plus de 240 membres, couvrant l’éventail complet de l’industrie immobilière cotée (sociétés et investisseurs et leurs fournisseurs) et représente plus de 430 milliards d’euros d’actifs immobiliers* et 86 % de la capitalisation boursière de l’indice FTSE EPRA/NAREIT Europe. Grâce à une amélioration des informations communiquées aux investisseurs, à son engagement actif dans le débat public et politique, à l’amélioration de l’environnement transactionnel en général et à la promotion des meilleures pratiques, ainsi qu’à la cohésion et au renforcement du secteur, l’EPRA s’emploie à encourager l’accroissement des placements dans les sociétés immobilières cotées en Europe.
*périmètre des sociétés européennes

A propos de Deloitte

Deloitte fait référence à un ou plusieurs cabinets membres de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société de droit anglais (« private company limited by guarantee »), et à son réseau de cabinets membres constitués en entités indépendantes et juridiquement distinctes. Pour en savoir plus sur la structure légale de Deloitte Touche Tohmatsu Limited et de ses cabinets membres, consulter www.deloitte.com/about. En France, Deloitte SAS est le cabinet membre de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, et les services professionnels sont rendus par ses filiales et ses affiliés. 
© 2017 Deloitte SAS, Membre de Deloitte Touche Tohmatsu Limited