Audit interne

Etude

Audit interne : évoluer ou sortir du jeu

Enquête mondiale auprès de directeurs de l’audit interne

Evoluer ou sortir du jeu ? L’audit interne est à la croisée des chemins. Le constat des directeurs de l’audit interne (DAI) interrogés par Deloitte est éloquent : la fonction doit se réinventer pour continuer d’apporter de la valeur à l’organisation, répondre aux nouveaux enjeux de maîtrise et de performance et occuper pleinement la place qui devrait être la sienne.

Avec la participation de plus de 1 200 DAI dans 29 pays et une gamme complète d’industries, cette étude est à ce jour la plus complète de Deloitte sur l’audit interne.

Les principaux résultats de l’enquête

  • 85% des DAI au niveau mondial prévoient que leur entreprise changera de manière modérée ou significative au cours des trois à cinq prochaines années. 79% prévoient des transformations similaires pour l’audit interne.
  • Seulement un peu plus d’un DAI sur quatre (28%) pensent que leurs fonctions ont une influence et un impact décisifs sur leur entreprise, tandis que 16% estiment au contraire que l’audit interne n’y a que peu, voire aucune influence ou impact.
  • Plus de la moitié des DAI (59%) ne sont pas convaincus que leurs équipes disposent des compétences et de l’expertise nécessaires afin de satisfaire aux exigences actuelles de leurs parties prenantes.
  • Deux tiers des répondants à l’enquête (89% en France) utilisent les techniques Analytics à un niveau basique ou n’y ont pas recours, alors que l’utilisation d’outils Analytics et de data visualisation dynamiques devrait être multiplié par 5 d’ici trois à cinq ans.
  • Plus d’un DAI sur deux (55%) prévoient d’augmenter les missions de conseil dans les trois à cinq prochaines années. La proportion est de 47% en France.
  • Seulement 35% des départements d’audit interne sondés dans le monde et 20% des départements d’audit français ont évalué la stratégie de leur entreprise au cours de ces trois dernières années.

Plus de tendances