Etude

Le Baromètre du Risk Manager

La deuxième édition de ce Baromètre de l’AMRAE (Association pour le management des risques et des assurances de l'entreprise), réalisé en partenariat avec Deloitte, analyse le positionnement, le rôle et la physionomie du Risk Manager en France. Il en ressort que son rôle évolue et se renforce que ce soit dans son rattachement ou dans son implication dans la stratégie de l’entreprise.

Les grandes tendances :

  • En 2011, plus d’un Risk Manager interrogé sur deux a en charge la gestion globale des risques. Ils étaient 30 % en 2009.
  • Plus ils s’occupent de la gestion globale des risques, plus ils sont proches de la Direction générale.
  • Il est intéressant de constater l’émergence de nouvelles activités qui constituent une marge de progrès potentielle : l’animation de comités opérationnels des risques, la gestion de crise, la participation aux audits d’acquisition ou encore l’élaboration des plans de continuité.
  • Les Risk Managers interrogés sont très majoritairement des hommes, de plus de 40 ans et dont la formation d’origine et le parcours professionnel traduisent, comme en 2009, la transversalité et la grande richesse de leurs profils.

 

Plus de détails dans l’étude.