Etude

Risk Sensing

The (evolving) state of the art

Menée aux côtés de Forbes Insights auprès de 155 dirigeants de grandes entreprises à travers le monde, cette étude révèle comment les organisations appliquent et tirent profit des outils liés à la prévention des risques.

La prévention des risques, ou risk sensing, a pour objectif d’identifier, d’analyser et de surveiller les risques émergents susceptibles de perturber la viabilité sur le long-terme d’une organisation et de menacer sa capacité à générer de la valeur. Cette démarche repose sur des ressources dédiées tant sur le plan humain que sur celui des données et analytics.


Plusieurs prérequis conditionnent l’existence d’un programme de prévention des risques efficace et solide :

 

  • Suivre une orientation stratégique,
  • Etre piloté par les directeurs des différentes activités pour plus de cohérence avec les enjeux quotidiens,
  • Evoluer au gré des idées émises par les collaborateurs en interne,
  • Intégrer le point de vue d’experts externes à l’organisation dans un souci d’objectivité et d’impartialité,
  • Reposer sur un système d’analyse construit autour d’indicateurs et paramètres définis,
  • Assurer une coordination intelligente entre ressources humaines et technologiques.

La perception des risques les plus préoccupants évolue au rythme du contexte économique mondial et des tendances émergentes. Pour 35% des grandes entreprises, la première source d’inquiétude réside aujourd’hui dans les risques réglementaires. Plus de deux tiers d’entre elles placent les risques liés à la réputation en seconde position, qui inquiètent depuis quelques années déjà. Une troisième et nouvelle menace émerge avec l’avènement des technologies : la vitesse fulgurante à laquelle les innovations pénètrent le marché et perturbent tous les secteurs d’activité (29%).

Les risques d’aujourd’hui sont rarement les mêmes que ceux d’hier ou de demain. Il est ainsi indispensable d’intégrer cette dynamique dans les programmes de prévention des risques de toutes sociétés.