L’entreprise en difficulté en France édition 2014

Etude

The value killers revisited

A risk management study

Pendant les deux dernières décennies, nous avons assisté à des événements entraînant des pertes économiques majeures, tant pour les entreprises que pour la société au sens large. Crise financière, attentats du World Trade Center, désastre de Fukushima ou soulèvements au Maghreb : les acteurs ont compris qu’ils doivent savoir prévoir – et gérer – l’inattendu.

Ainsi, entre 2003 et 2012, les 1 000 premières entreprises en termes de capitalisation et listées au NYSE et NASDAQ ont été analysées afin de faire ressortir les risques ayant conduit à une diminution d’au moins 20 % sur le cours de l’action.

Cinq risques ont finalement émergé de cette étude :

  • Les fameux « cygnes noirs » conceptualisés par Nassim Nicholas Taleb,
  • les corrélations et les risques interdépendants,
  • le risque de liquidité,
  • les fusions et acquisitions défectueuses,
  • la culture de mesure et récompense de la performance trop axée sur le court terme.