asset management

Tendance

Asset Management Trends 2018

Cette nouvelle édition des Asset Management Trends révèle que les sociétés de gestion restent fragilisées, en raison de leurs contraintes et en dépit d’un contexte marché 2017 qui a fait oublier les problèmes structurels latents. L’industrie, après avoir recherché la collecte internationale, doit adapter ses gammes produits et ses modes de distribution au renouveau potentiel du retail domestique. Par ailleurs, au-delà de « verdir » ses processus d’investissement, la gestion française doit s’imposer par une practice ESG avant-gardiste et rigoureuse. Le recours à la technologie comme source d’efficacité reste, quant à lui, encore balbutiant…

Parmi les principales conclusions de l’étude

Bilan quantitatif 2017 : un vent d’optimisme 

  • 2017 constitue un nouveau record historique pour l’industrie des fonds d’investissement en Europe. Le niveau record de collecte de 2015 (725 Mds€) a été enfoncé avec 937 Mds€ (460 en N-1). L’industrie de la gestion d’actifs européenne culmine désormais à un niveau supérieur à 15 trillions d’euros.
  • Les encours produits collectifs sous gestion en France (UCITs et AIF) poursuivent leur progression en 2017 (+ 145 Mds€, soit + 8,3 %).
  • Luxembourg et Irlande accroissent leur leadership en matière de domiciliation des fonds. Et notamment grâce au Brexit et à l’interprétation locale de la délégation de gestion.

L’enjeu de l’épargne individuelle : pourquoi un nouveau modèle de distribution UC ?

  • Une réponse aux nouvelles exigences des réglementations IDD et PRIIPS
  • Evolution du comportement des clients (préparation de la retraite)
  • Concurrence forte (nouvelle gamme de produits)
  • Un canal de distribution complémentaire basé sur l’utilisation des nouvelles technologies : profilage, agrégation de comptes, gamification, Data Visualization, Robo-Advisor, ChatBot, Analytics)
  • La proposition d’un nouveau parcours clients (B2C) et partenaires (B2B) : éducation financière, analyse des besoins, prise de décision, alertes temps réel, interactions et relations personnalisées, recommandation/Partage, accessibilité 24h/24, multi-device

Comment préserver l’avance de la France dans le domaine de la gestion « verte » ?

  • Préserver notre avantage comparatif sur la gestion ESG
  • Anticiper les nouvelles évolutions réglementaires
  • Bâtir une practice reconnue en matière de méthodologies
  • Développer la recherche extrafinancière en partenariat avec des FinTech 

Comment réinventer l’organisation pour plus d’efficacité ?

  • Réformer les Fronts par l’insertion d’une analyse s’appuyant sur l’intelligence artificielle et le smart data
  • S’appuyer sur l’externalisation vers des RegTech pour éviter l’excroissance des fonctions de contrôle/conformité