Baromètre retraite 2016

Etude

Les Français et la préparation de la retraite

2016 : Le printemps de la retraite ?

La question de la pérennité de notre régime de retraite va sans aucun doute être au cœur des débats pendant les prochains mois, avec l’annonce de la création des fonds de retraite professionnelle supplémentaires (FRPS) et les réflexions en cours sur les dispositifs supplémentaires à adhésion individuelle. C’est dans ce contexte que Deloitte renouvelle pour la cinquième année consécutive son baromètre « Les Français et la préparation de la retraite », mené auprès de 4 000 répondants (actifs et retraités) pour décrypter les attentes et ressentis de la population française en matière de retraites.

Principales observations

  • Un système de retraite en transition ? 55% des français estiment que, dans les années à venir, le système de retraite français va se diriger vers une retraite individualisée où chacun épargnera pour sa propre retraite. Plus de 70% d’entre eux pensent en tout cas que le système actuel basé sur la solidarité intergénérationnelle ne va pas perdurer. L’une des solutions, pour 60% des répondants, serait de rendre obligatoire l’adhésion et la participation à une épargne retraite dans le cadre d’un contrat mis en place par l’employeur ou en individuel.
  • L’épargne, clé de voute de la préparation à la retraite. Les Français estiment qu’il leur manquera environ 1/3 de leur revenu de fin de carrière pour couvrir leurs besoins financiers arrivés à la retraite. Pour compenser, ils misent largement sur l’épargne : près d’un actif sur 2 (57%) épargne de manière plus ou moins régulière pour sa retraite, soit une hausse de 3 points par rapport à 2014.  Se préparer à la retraite est d’ailleurs le premier motif d’épargne chez les actifs, pour 52% des interrogés. L’assurance-vie et le plan d’épargne logement sont toujours les produits les plus utilisés.
  • Une priorité : combler la carence d’information des Français. Pour pouvoir se préparer plus efficacement à la retraite, les Français ont besoin d’être correctement informés sur leurs droits. Ce qui est d’être encore loin d’être le cas pour une majorité d’entre eux, qui estiment assez difficile l’accès aux informations concernant leur retraite (droits, préparation, solutions d’épargne…). L’indice d’éducation financière des actifs français est de 3,9 sur 8.
  • Un besoin fort d’accompagnement et d’information. Les actifs interrogés expriment le besoin d’être accompagnés dans la souscription à un produit d’épargne, mais aussi de bénéficier de services de conseil plus étendus (suivi de sa situation et de ses objectifs, conseils sur la protection financière etc.). Les carences des services traditionnels pourraient les pousser à se tourner vers des supports digitaux d’information.

Intéressés par une présentation des résultats ?

Contactez-nous