Etude

Collateral Management

A survey of the current practices and trends in the banking industry

Depuis la défaillance des institutions bancaires suite à la crise des subprimes et à la crise interbancaire, la gestion du collatéral est devenu un élément clé, qui concentre l’attention des régulateurs et des institutions financières. Destinée aux professionnels, cette étude fournit un benchmark sur l’état de préparation aux challenges à venir dans le domaine de la gestion des garanties. Elle a été conduite par le cabinet auprès d’organisations bancaires actives dans les marchés de produits dérivés, en Europe et en Afrique du Sud.

Parmi les principales observations :

 

  • Peu de répondants utilisent des services de compensation bien que toutes les institutions soient conscientes de l’obligation de compensation de la réglementation EMIR, qui devrait entrer en vigueur fin 2014.
  • Le besoin en collatéral va nettement augmenter tandis que les ressources en collatéral vont probablement se raréfier.
  • Concernant l’optimisation entre avoirs liquides et titres, l’étude montre qu’il y a encore une marge d’amélioration dans l’inclusion des coûts de financement dans l’évaluation des dérivés. A ce stade, il demeure très complexe de calculer le coût de financement réel des produits dérivés et d’assigner le coût à différents niveaux de granularité.
  • Les besoins croissants en collatéral demandent un cadre mieux intégré de gestion des garanties pour toutes les institutions financières. L’étude montre qu’une gouvernance spécifique en matière de gestion des garanties a été implémentée par 80 % des répondants.
  • Une gestion efficace des garanties requiert de disposer des données nécessaires. Certains des acteurs interrogés ont mis en place des solutions tactiques basées sur leur architecture informatique, afin de rendre disponibles les données pertinentes et de les centraliser en une seule base.