Etude

Funds Transfer Pricing

A survey to assess the state of European banks’ practises

Exigence réglementaire d’une part, le prix de cession interne des fonds (FTP) est un outil important pour la réalisation du bilan d’une société d’autre part, qui permet de mesurer sa rentabilité ajustée aux risques, en intégrant les risques de liquidité, de transformation et le risque de taux d’intérêt. Cette étude met en lumière plusieurs dimensions clés des pratiques de 15 institutions financières européennes en matière de prix de cession interne des fonds.

Parmi les principaux points :

 

  • Plusieurs banques ne répondent pas encore aux exigences réglementaires sur les prix de transfert des liquidités, spécialement en ce qui concerne le risque de liquidité potentiel.
  • La mise en place de Bâle III a poussé les banques à revoir leurs méthodologies de calcul des primes de liquidité, en incluant la prise en compte du coût de la Réserve de Liquidité. Cependant, la plupart des banques de notre échantillon n’ont pas encore estimé ce composant dans leurs modèles FTP, accusant un retard quant aux recommandations des régulateurs.
  • Du côté des processus, plusieurs banques manquent encore d’une validation indépendante de leurs modèles FTP, allant ainsi à l’encontre des exigences du régulateur.
  • La majorité des banques interrogées optent pour un système FTP centralisé, et montrent leur préférence pour des systèmes simples et flexibles avec une réduction ou une rationalisation des exceptions au standard méthodologique.
  • Les organisations qui présentent les systèmes informatiques les plus performants ont souvent déjà commencé leur programme de transformation Finance & Risque. Disposer d’un système FTP abouti est souvent le résultat d’une plus grande transformation à l’échelle de toute la banque sur le plan IT.