Etude

OTC Derivatives

The new cost of trading

Afin d’améliorer la transparence des marchés et de mieux gérer le risque de contrepartie, le G20 s’était donné comme objectif que « tous les contrats standardisés de dérivés gré à gré [soient] négociés sur des bourses ou des plateformes de négociation électronique et compensés par des contreparties centrales d'ici fin 2012 au plus tard. Les contrats de dérivés gré à gré doivent être signalés à des référentiels centraux. Les contrats n’ayant pas été compensés en central doivent être soumis à des exigences de capital plus élevé ».

Les premiers objectifs de reporting des dérivés sont dorénavant en place (EMIR en Europe, Dodd Frank Act aux Etats-Unis, …). Les obligations de compensation et d’utilisation de collatéraux sont les prochaines étapes de la réglementation EMIR, celles-ci représenteront un coût supplémentaire dans la négociation des opérations.

Cette étude réalisée par l’EMEA Centre for Regulatory Strategy tente d’estimer les impacts financiers relatifs à la mise en place de dérivés clearés et non clearés dans le contexte des futures étapes de la réglementation EMIR.