Expertise

Seismic shifts in investment management

How will the industry respond?

Cette étude, conduite auprès de cadres dirigeants de gestionnaires d’actifs basés au Royaume-Uni et opérant au niveau mondial, montre que l’industrie britannique de la gestion de placements connait un changement structurel profond et continu. Les gestionnaires de portefeuille ne doivent pas uniquement faire face à la pression sur les frais exercée par les clients institutionnels : d’autres forces sont en train de redessiner l’industrie.

Parmi les tendances observées :

 

  • La réorientation vers le grand public : avec le transfert des engagements de retraites de l’Etat et des entreprises vers les particuliers via des régimes à cotisations définies, l’investisseur individuel gagne en importance. Ce type d’investisseur est généralement peu engagé dans la prise de décision en matière de placements et utilise souvent les fonds proposés par défaut par les organismes prestataires de retraite.
  • De nouveaux modèles d’intermédiation : d’autres acteurs de la chaîne de valeur, comme les gestionnaires de fortune et les compagnies d’assurance, veulent amplifier leur présence sur ce marché. De nombreux gestionnaires d’actifs doivent lutter pour se différencier et justifier leurs frais de gestion vis-à-vis de ces nouveaux et puissants intermédiaires.
  • L’internationalisation : les gestionnaires d’actifs s’adaptent à la demande des investisseurs britanniques qui recherchent des produits de plus en plus globaux.
  • Des pressions sur les prix et sur les coûts : les plateformes de comparaison des fonds forcent la diminution des charges de gestion des fonds. De plus, la croissance continue des fonds passif entre directement en compétition avec les fonds actifs. Les coûts réglementaires s’ajoutent à cette pression. 

A lire aussi