modele-concessions-autoroute

Etude

Le modèle vertueux des concessions d'autoroutes

Au-delà du TRI

Confronté à des contraintes budgétaires de plus en plus fortes, l’Etat français a confié l’exploitation des concessions d’autoroutes à des opérateurs privés, capables d’effectuer les investissements nécessaires à l’entretien et au développement du réseau. Cette privatisation des concessions a permis une économie de 4 Mds€ et le développement d’un réseau autoroutier parmi les meilleurs en Europe.

Parmi les principaux enseignements du rapport :

  • Depuis la privatisation des concessions, plus de 16 Mds€ ont été consacrés à l’extension et l’aménagement du réseau autoroutier. La prise en charge du développement du réseau autoroutier par le secteur privé assure donc la continuité des investissements tout en permettant à l’Etat de libérer des ressources.
  • La privatisation des sociétés d’autoroute a permis une meilleure maitrise des coûts de construction et d’exploitation. Depuis la privatisation, cette maitrise des coûts s’est traduite par une économie de 4 Mds€.
  • Cette maitrise des coûts ne s’est pas faite au détriment de la qualité du réseau autoroutier concédé, considéré comme exemplaire au niveau Européen. Trois vertus du modèle de concession privée expliquent cette amélioration de l’efficience des concessions : la spécialisation, la triple exigence (du client, de l’Etat et des actionnaires) et la vision long terme.
  • Le partenariat entre l’Etat et les sociétés concessionnaires pourrait se renforcer avec une séparation plus claire des rôles : l’Etat ayant un rôle de pilotage (planification et contrôle) et les sociétés concessionnaires ayant un rôle de mise en œuvre (exploitation et investissement). L’Etat a l’opportunité de s’appuyer sur l’innovation et la force de proposition des sociétés concessionnaires afin de disposer d’un réseau répondant aux nouveaux besoins de mobilité.

 

Le modèle vertueux des concessions d'autoroutes

Au-delà du TRI