Stratégie de croissance : de forts différentiels géographiques

Point de vue

Leviers de croissance : des stratégies très localisées

Point de vue de Norbert Faure et Jean-Michel Demaison

Brexit, élections américaines, ralentissement des pays émergents, révolution digitale, transformation des modes de consommation… la conjoncture mondiale, à la fois politique, économique et géopolitique, demeure largement incertaine. Dans ce contexte, quelles stratégies les entreprises mettent-elles en œuvre pour conserver ou retrouver leurs marges de croissance ? Quels leviers actionnent-elles pour dégager des financements et continuer à se développer ? 

Pour le savoir, Deloitte est allé à la rencontre des dirigeants d’entreprise du monde entier, dans le cadre d’une étude internationale Retrouver des marges de croissance dans un environnement incertain, dont le volet France/Europe est à paraître à la fin du mois de novembre. Parmi les divers enseignements que l’on peut dégager de cette enquête, retenons avant tout qu’il existe de vraies différences d’appréciation et d’action entre l’Europe et les Etats-Unis ainsi qu’entre les pays de la zone Europe.

Un constat plutôt surprenant dans un contexte d’économie globale où les entreprises se mondialisent toujours davantage. La manière dont les entreprises embrassent le virage digital est par exemple très contrastée selon les zones : si le digital est une priorité pour 16 % d’entreprises nord-américaines, il n’est une préoccupation que pour 9% des entreprises européennes. Les stratégies de croissance sont également très localisées : on retrouve au sein même de la zone Europe trois grands types de stratégies : stratégie de type défensif, posture neutre et enfin stratégie offensive de recherche de croissance via des transformations d’envergure.

Le contexte géographique semble donc prédominer sur les enjeux sectoriels, notamment en Europe. Ce constat, aussi éclairant que surprenant, sera complété prochainement par d’autres conclusions et analyses à l’occasion de la parution du volet EMEA de l’étude.  

Vous pourrez découvrir l’intégralité de l’étude en novembre.
Intéressés ? Contactez-nous pour plus d’informations.