Global CPO survey 2016 - directions achats

Etude

The Deloitte global CPO survey 2016

Quel regard portent les directeurs achats sur leur fonction en 2016 ? Quelles tendances voyons-nous se dessiner dans les directions achats partout dans le monde ? Pour tenter de répondre à ces questions, nous sommes allés à la rencontre de 324 directeurs achats basés dans 33 pays. La 5e édition de notre enquête annuelle mondiale, menée en association avec Odgers Berndtson, fait le bilan et l’analyse de leurs perceptions et principales préoccupations.

Parmi les grandes priorités identifiées :

  • La priorité des priorités : réduire les coûts. Dans un contexte d’économie ralentie, la réduction des coûts figure en tête des priorités stratégiques pour trois directeurs achats sur quatre.
  • Le recrutement et la gestion des talents sont également des sujets prioritaires. 62% des directeurs d’achat considèrent que leurs équipes n’ont pas les compétences nécessaires pour mener à bien la stratégie d’achat. Pourtant, 29,5% d’entre eux ont investi moins d’1% du budget de fonctionnement global dans la formation.
  • La hausse du niveau de risque. Dans un monde marqué par de nombreuses incertitudes géopolitiques et économiques, 45% des directeurs d’achat identifient une augmentation du risque lié aux achats (alors qu’ils n’étaient que 33% en 2014), et un nombre croissant d’entre eux s’impliquent dans la gestion de ces risques.
  • Des investissements en hausse dans les technologies numériques. Les directeurs achats investissent de plus en plus dans le mobile, le cloud ou encore les médias sociaux. Ces investissements devront pourtant s’accompagner d’une stratégie numérique claire, qui fait pour l’instant défaut aux yeux de 60% des directeurs achats.