Etude

Guide de l’empreinte carbone à l’usage des investisseurs

Le changement climatique et COP21 impacteront les investisseurs. Il existe une forte dynamique autour de l'empreinte carbone des portefeuilles ainsi qu’une pression réglementaire croissante. Cependant, il est parfois difficile de s’y retrouver parmi les indicateurs et approches existantes.

Que vous soyez intéressé par l'impact investing, l’ISR, l’ESG, la finance responsable ou les risques relatifs au changement climatique, ce guide préparé par Kepler Cheuvreux en partenariat avec Deloitte, IIGCC et 2°Investing Initiative, répond aux principales questions que vous vous posez.

Parmi les réponses clés :
  • L'empreinte carbone du portefeuille est généralement le point de départ de la plupart des investisseurs. Elle permet de mesurer et de communiquer la contribution des investissements au changement climatique.
  • Pour comprendre la contribution positive ainsi que pour évaluer les risques associés à certains investissements dans le moyen et long terme, l’empreinte carbone est insuffisante.
  • Des indicateurs complémentaires et alternatifs, comme les « émissions évitées » présentent tous des avantages et des inconvénients en fonction de l'objectif de l'analyse.
  • Tous ces indicateurs ont vraiment de la valeur et du sens lorsqu’ils sont analysés dans une logique de benchmark.