Etude

Rehausser les objectifs européens de recyclage des plastiques 

Impacts environnementaux, économiques et sociaux

Les plastiques sont des matières de valeur remplissant de multiples fonctions dans nos vies quotidiennes. Cependant, seuls 26 % des déchets de plastique sont actuellement recyclés dans l’UE-28. A cet effet, la Commission européenne a formulé des propositions pour augmenter les objectifs de recyclage des plastiques. Dans ce contexte, la présente étude présente les potentiels impacts environnemental, économique et social d’un recyclage accru des plastiques dans l’UE-28 pour 2020 et 2025. De façon à quantifier les tonnages minimum nécessaires à l’atteinte des objectifs, l’équipe projet à modélisé la chaîne de valeur du recyclage des plastiques dans l’UE-28 et associé les impacts attendus aux tonnages de déchets de plastiques traités. On estime que l’augmentation du recyclage des plastiques apporterait des bénéfices significatifs au niveau européen.

Accès rapide

Résultats clés :

  • Bénéfices environnementaux élevés, jusqu’à 8 millions de tonnes d’émissions de GES évitées par an d’ici à 2020 et jusqu’à 13 millions de tonnes d’ici à 2025.
  • Potentiel important en termes de création d’emplois tout au long de la chaîne de valeur du recyclage des plastiques. Près de 50 000 emplois directs pourraient être créés d’ici à 2020, et plus de 75 000 emplois indirects (en soutien à l’ensemble du secteur et à ses activités). D’ici à 2025, l’emploi pourrait progresser de façon importante, à hauteur de 80 000 emplois directs et 120 000 emplois indirects.
  • Impact modéré sur les coûts tout au long de la chaîne de valeur du recyclage des plastiques, à environ 1 milliard d’euros d’ici à 2020 et 1,45 milliard d’euros d’ici à 2025. En termes d’ordre de grandeur, les coûts à la tonne de plastique traitée s’avèrent être sensiblement plus faibles que les contributions moyennes aux filières REP dans l’UE-28.

De façon à tirer les bénéfices d’un recyclage accru des plastiques dans l’UE-28, plusieurs mesures décisives doivent être prises pour faire progresser la chaîne de valeur du recyclage des plastiques. Parmi ces mesures : un progrès des taux de collecte des plastiques, à qualité collectée équivalente ou meilleure qu’actuellement ; une augmentation de la capacité de recyclage dans l’UE-28 ; une quantité limitée de plastiques exportés ; une demande accrue pour des plastiques recyclés et pour finir une meilleure recyclabilité des emballages plastiques (écoconception).