Millennial Survey 2016

Etude

Millennial Survey 2016

Séduire et retenir les leaders de demain

Deux tiers des employés issus de la Génération Y expriment l'envie de quitter leur entreprise actuelle d'ici 2020. Pour leurs employeurs, il y a donc urgence à revoir les leviers de fidélisation s'ils veulent éviter de voir filer une grande partie de leurs effectifs.

De manière générale, les Y sont loin de jurer fidélité à leur employeur actuel et nombreux sont ceux qui ont un œil sur la porte de sortie. C’est ce que révèle la cinquième édition de la Millennial Survey. Cette absence remarquable d’attachement est un défi d’envergure pour les entreprises qui emploient un grand nombre d’entre eux et plus particulièrement celles positionnées sur des marchés (comme aux Etats-Unis) où les Y représentent le plus gros segment de la population active. Pour autant, beaucoup des jeunes professionnels interrogés affirment vouloir rejoindre des entreprises qui partagent leurs valeurs. Il n’est donc pas trop tard pour celles qui souhaitent fidéliser leurs talents. Cette enquête a été conduite auprès de 7 700 Millennials issus de 29 pays, sondés entre septembre et octobre 2015, avec comme objectifs de connaître les valeurs et ambitions des Y, identifier leurs leviers de satisfaction et de mieux quantifier leur emprise sur des postes managériaux.

Déjà un pas vers la sortie

44 % des Millennials indiquent qu’ils seraient prêts à quitter leur entreprise dans les deux années à venir si une opportunité venait à se présenter à eux. Plusieurs facteurs expliquent ce chiffre inquiétant : manque de reconnaissance de leur potentiel, développement insuffisant de leur leadership, équilibre complexe entre vie professionnelle et privée, désir de flexibilité et un conflit de valeurs.

Zoomer sur l'image

En quête de sens, les Millennials veulent des entreprises proches de leurs valeurs

Même s’ils expriment encore des avis positifs sur le rôle de l’entreprise au sein de la société et portent un regard un peu moins sévère sur ses motivations et son éthique, les Y attendent de leur entreprise qu’elle soit davantage tournée vers l’humain (collaborateurs, clients et société), la qualité des produits et services et les valeurs qu’elle incarne. 

Zoomer sur l'image

Il n’est pas trop tard pour retenir vos Y 

Les Millennials sont avant tout en quête d’un employeur qui partage leurs valeurs. Sept répondants sur dix estiment que leur entreprise actuelle revendique des ambitions similaires aux leurs. Il y a donc encore des raisons d’y croire pour les entreprises qui souhaitent fidéliser ces jeunes talents. 

Zoomer sur l'image