cio-survey-2018

Etude

CIO Survey 2018

Au-delà de l'ère numérique

Depuis quelques années, l’essor du digital a offert aux DSI l’opportunité de se positionner différemment au sein de l’entreprise : la dimension opérationnelle et technique de leur métier cède progressivement la place à une dimension plus stratégique. Désormais pleinement intégrées à la transformation de leur organisation, elles doivent cependant faire face à de nombreux défis pour répondre aux nouvelles attentes de leurs directions générales et métiers.

De l’opérationnel au stratégique

Traditionnellement positionné comme un excellent exécutant, le DSI fait progressivement évoluer ses responsabilités vers un rôle plus stratégique. Ainsi, dans le cadre de la mise en place de systèmes applicatifs, la valeur de la DSI n’est plus mesurée par sa capacité à délivrer un projet en temps voulu ou en mode agile, mais à sa capacité à transformer un métier par l’association de solutions innovantes. De la même façon, bien plus qu’une simple opportunité pour réduire les coûts ou fiabiliser les infrastructures, le Cloud est désormais perçu comme un levier de transformation du modèle de l’entreprise.

Pour autant, 55 % des DSI se définissent encore comme des opérateurs de confiance plutôt que comme des stratèges. La transformation avance lentement mais sûrement !

 

De la technique à l’humain

Pour accompagner au mieux les différents métiers dans leur transformation, les DSI auront besoin de nouvelles compétences, notamment sur le plan humain. 54 % des DSI disent rechercher autant les qualités humaines que les expertises techniques chez les candidats. Sans certaines dimensions de savoir-être, la plupart des plans stratégiques ou la définition de nouveaux modèles opérationnels sont en effet voués à l’échec. Aux États-Unis, les initiatives au sein des DSI se multiplient, visant à diversifier leurs effectifs et à travailler la culture de leurs équipes.

 

Les DSI : des évangélisateurs technologiques !

66 % des DSI déclarent avoir déjà lancé des programmes de formation internes sur les nouvelles technologies. Ils se font ainsi les messagers de la maîtrise de la technologie, qui doit se propager au sein de l’entreprise. Et c’est important, car l’IT reste un sujet complexe et de techniciens, qui ne facilite pas l’alignement des stratégies métiers avec celles de la DSI. Différentes initiatives apparaissent, telles que des labs dédiés à des sujets « tendances » (data, IoT…), du mentoring, des universités, des Digital Corners ou encore des sessions de réflexion.

CIO Survey 2018

Au-delà de l'ère numérique